Le David de Michel Ange

2487 mots 10 pages
Sculpteur, peintre, architecte et poète italien, Michel-Ange est un artiste complet et est un des premiers à être considéré de son vivant dans toute la dimension de son génie. Michel-Ange fut un maître du sublime à l'époque de la seconde Renaissance. L'exigence de perfection à laquelle il se soumettait et la perception qu'il avait de l'opposition entre la détresse humaine et le monde divin confèrent à ses œuvres une force éternelle et atteint même l’immortalité comme dans une de ses sculptures les plus connues, le David. 1) Michel-Ange sculpteur :
Né en mars 1475 en Toscane, d’une famille de petite noblesse florentine désargentée, Michel-Ange, qui manifestait depuis plusieurs années des talents singuliers pour le dessin, a rejoint, en 1488 (il avait donc 13 ans), l’atelier du peintre Ghirlandaio à Florence qu’il quitte au bout d’un an. Il est ensuite remarqué par Laurent de Médicis, aussi connu sous le nom de "Laurent le Magnifique", maître de Florence et mécène.
L’art du jeune Michel-Ange l’impressionne déjà, et lui fait alors rejoindre son l’école d’art fondée en 1490. Michel-Ange y restera jusqu’à la mort de son bienfaiteur en 1492. Lorenzo avait donné à Michel-Ange libre accès à toute la collection de sculptures grecques et romaines accumulée par les Médicis, ainsi il a put étudier à loisir la collection d'antiques du prince. Il fréquente aussi le milieu humaniste, qui aura une influence décisive sur sa formation spirituelle et sur son ambition artistique.
Ses premières œuvres sont le Combat des Centaures, les Lapithes et la Vierge à l'escalier, laquelle traduit sa dette envers son grand prédécesseur Donatello, qui parle du David en ces termes : «Il ne fait aucun doute que, de toute les œuvres modernes et anciennes, grecques et romaines, il remporte la palme. Une fois qu’on l’a vu, il devient inutile de regarder une autre sculpture ou l’œuvre d’un autre artiste»
À la mort de Laurent le Magnifique, lui succède son fils Piero, qui aura une toute autre

en relation

  • Michel-ange
    994 mots | 4 pages
  • Michel-ange
    394 mots | 2 pages
  • Hg michel ange biographie
    678 mots | 3 pages
  • Michel ange
    533 mots | 3 pages
  • Michel ange
    415 mots | 2 pages
  • Histoire des eu
    2782 mots | 12 pages
  • Feuille D Explication Pour Le Diapo
    885 mots | 4 pages
  • Michelange : Piéta Romaine
    291 mots | 2 pages
  • Michel ange
    1053 mots | 5 pages
  • Michel ange
    647 mots | 3 pages
  • Michel ange
    690 mots | 3 pages
  • Vide
    463 mots | 2 pages
  • Michel-ange
    318 mots | 2 pages
  • Etude de cas saint michel et augustin
    502 mots | 3 pages
  • La bataille des centaures michel ange
    2370 mots | 10 pages