« Le dernier homme » : horizon de l’humanité moderne ?

Pages: 9 (2073 mots) Publié le: 4 février 2013
Dans son ouvrage De la démocratie en Amérique, Tocqueville faisait déjà apparaître l’avènement dans les démocraties d’un homme dont l’intérêt principal est la satisfaction de ses plaisirs : « […] je vois une foule innombrable d’hommes semblables et égaux qui tournent sans repos sur eux-mêmes pour se procurer de petits et vulgaires plaisirs, dont ils emplissent leurs âmes » ( chap VI, livre 2). Etalors qu’aujourd’hui l’individualisme est un aspect central de nos sociétés libérales, démocratiques et dites de consommation et que les taux de participation lors des élections sont en baisse, il est bon de se demander si l’Homme est devenu ou en train de devenir ce que Nietzsche a appelé dans son ouvrage Ainsi parlait Zarathoustra : un livre pour tous et pour personne « le dernier homme ».Sachant que la modernité se caractérise par la position centrale de l’individu dans la société et par conséquent par la liberté politique, économique et l’égalité, il convient de savoir si l’avènement d’un homme dont la fin est de satisfaire ses plaisirs est un caractère inéluctable de la civilisation moderne. En effet, si nous sommes en voie d’être le « dernier homme » voire si nous avons déjàatteint le caractère du « dernier homme », cela veut-il dire que le régime libéral et démocratique représente l’aboutissement de notre civilisation dans lequel l’homme est entièrement satisfait ? Afin de répondre à cette question, nous verrons que l’homme moderne répond en apparence aux critères du « dernier homme » de Nietzsche par sa recherche du plaisir et du moindre mal. Ensuite, nous étudierons quele régime libéral démocratique vu alors comme l’aboutissement de notre civilisation contient en réalité des contradictions internes ne pouvant satisfaire l’homme moderne et éviter ainsi l’avènement du « dernier homme».Et finalement, l’avènement du dernier homme se réalisera d’autant moins que l’Homme a en lui-même les moyens de se surpasser.

Tout d’abord, l’homme moderne semble être le «dernier homme » non seulement par sa recherche du plaisir et mais aussi du moindre mal dans un régime libéral démocratique. L’homme moderne est effectivement à la recherche de la satisfaction de ses propres plaisirs dans une époque qui se caractérise par l’avènement de l’individu au centre de la société. Il y jouit d’une liberté politique, économique et une égalité. L’individualisme régit alors lesrapports entre les membres de la société. Benjamin Constant constate dans son ouvrage De la liberté des Anciens et des Modernes que les citoyens modernes ont désormais une liberté pour s’occuper de leurs affaires privées par le fait qu’ils confient leur rôle de participation politique à leurs représentants. Cet individualisme et l’égalité entre les hommes conduisent alors l’homme à être grégaire.Paradoxalement, alors que l’homme se replie sur lui-même, il adopte un comportement de « mouton de panurge ». Il se soumet à l’opinion. « Pas de berger et un seul troupeau » résume Nietzsche. N’est-il pas alors le cas aujourd’hui dans nos sociétés occidentales d’hommes qui, revendiquant à la fois leur unicité, se retrouvent finalement à aimer une culture mainstream et qui sont fortement influencéspar les médias ? Le primat de l’intérêt particulier a pour bien conséquence la recherche de ses propres plaisirs. Nietzsche caractérise ainsi le « dernier homme », personnage conceptuel qualifié de l’homme « le plus méprisable au monde ». Cet homme « aura son petit plaisir pour le jour et son petit plaisir pour la nuit […] » dit-il. Le « dernier homme » est oisif : il recherche la distraction etdans ces plaisirs, ce qu’il croit être le bonheur. Le « dernier homme » selon Nietzsche se vante même d’avoir « inventé le bonheur ». Cet homme-là peut correspondre alors à celui qui se fait plaisir en achetant le portable dernier cri, passe son week-end au parc d’attraction, continue de manger par gourmandise malgré la satiété ou encore à faire comme le préconise le dernier magazine « Elle » du...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'humanité d'un homme
  • La fin de l'histoire et le dernier homme
  • Exposé honnête homme moderne
  • Hannah Arendt La Condition De L Homme Moderne
  • Nouveaux horizons culturels des européens à l’époque moderne
  • A quoi reconnaît-on l'humanité en chaque homme ?
  • a quoi reconnait on l'humanité en chaque homme?
  • Aide pour a quoi reconnait on l'humanité en chaque homme

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !