Le dernier jour d'un condamné

813 mots 4 pages
Texte 1 : Le dernier jour d’un condamné
Ceux qui jugent et qui condamnent disent la peine de mort nécessaire. D’abord, - parce qu’il importe de retrancher de la communauté sociale un membre qui lui a déjà nui et qui pourrait lui nuire encore. - S’il ne s’agissait que de cela, la prison perpétuelle suffirait. À quoi bon la mort ? Vous objectez qu’on peut s’échapper d’une prison ? Faites mieux votre ronde. Si vous ne croyez pas à la solidité des barreaux de fer, comment osez-vous avoir des ménageries ?
Pas de bourreau où le geôlier suffit.
Mais, reprend-on, - il faut que la société se venge, que la société punisse. - Ni l’un, ni l’autre. Se venger est de l’individu, punir est de Dieu.
La société est entre deux. Le châtiment est au-dessus d’elle, la vengeance au-dessous. Rien de si grand et de si petit ne lui sied. Elle ne doit pas "punir pour se venger" ; elle doit corriger pour améliorer. Transformez de cette façon la formule des criminalistes, nous la comprenons et nous adhérons.
Reste la troisième et dernière raison, la théorie de l’exemple. - Il faut faire des exemples ! il faut épouvanter par le spectacle du sort réservé aux criminels ceux qui seraient tentés de les imiter ! (…) Eh bien ! Nous nions d’abord qu’il y ait exemple. Nous nions que le spectacle des supplices produise l’effet qu’on en attend. Loin d’édifier le peuple, il le démoralise, et ruine en lui toute sensibilité, partant toute vertu. (…)À Saint-Paul, immédiatement après l’exécution d’un incendiaire nommé Louis Camus, une troupe de masques est venue danser autour de l’échafaud encore fumant. Faites donc des exemples !

V. Hugo (1802-1885) était un politicien, dramaturge, romancier, poète. Il a été le chef de file du romantisme, il connait l’exil à cause de ses positions politiques. Sa fille décède brutalement.
Note sur le genre : Le dernier jour d’un condamné est un roman à thèse qui tant a démontrer une idée vers laquelle le lecteur doit adhérer. C’est aussi un récit.
Les thèmes du

en relation

  • le dernier jour d'un condamné
    289 mots | 2 pages
  • Le dernier jour d'un condamné
    2123 mots | 9 pages
  • le dernier jour d'un condamné
    566 mots | 3 pages
  • Le vrai moi de carole braeckman
    360 mots | 2 pages
  • bousille ligne de temps
    1132 mots | 5 pages
  • Le dernier jour d'un condamné
    1677 mots | 7 pages
  • Le dernier jour d'un condamné
    3313 mots | 14 pages
  • Le dernier jour d'un condamné
    436 mots | 2 pages
  • Le dernier jour d'un condamné
    1531 mots | 7 pages
  • Le dernier jour d'un condamné
    333 mots | 2 pages
  • Le dernier jour d'un condamné
    114952 mots | 460 pages
  • Le dernier jour d'un condamné
    3207 mots | 13 pages
  • Le dernier jour d'un condamné
    275 mots | 2 pages
  • Le dernier jour d'un condamné
    253 mots | 2 pages
  • Le dernier jour d’un condamné
    674 mots | 3 pages