Le dernier jour d'un condamné

436 mots 2 pages
Le dernier jour d’un condamné (1829) publié de façon anonyme et il y ajoute un fac-similé de chanson manuscrite en argot pour laisser croire qu’il s’agissait de véritables mémoires de condamné, mais il suggérait dans une petite préface que c’était l’oeuvre d’un rêveur. La publication déclencha une polémique.
I. Le thème
Le thème est celui de la peine de mort : les premiers mots du récit annoncent le sujet.
La peine de mort est toujours en vigueur sous la restauration : allusion au roi Charles X qui est le seul être à pouvoir arrêter la machine par la grâce.
II. Énonciation et focalisation
Le narrateur est aussi le personnage : utilisation de la première personne.
Le narrateur est différent de l’auteur même si l’on peut repérer quelques similitudes (âge, milieu social, goût pour l’écriture).
Le récit est en focalisation interne : le lecteur a seulement accès au point de vue du narrateur.
III. Le temps
Chapitre I : « 5 semaines ».
Chapitre VIII : le narrateur dresse un calendrier approximatif du temps qu’il lui reste à vivre : il est déjà dans la dernière semaine.
IV. Le lieu
Il est incarcéré à la prison de Bicêtre dans le sud est de Paris.
V. Le genre
a) Victor Hugo a appelé ce texte « récit » et non pas roman.
Chapitre V : allusion à l’acte d’écrire à travers le matériel nécessaire.
Chapitre VI : la question de l’objectif de l’écriture est abordée : il écrit pour lui-même le journal de ses souffrances pour exorciser son malaise mais il écrit aussi pour autrui parce qu’il évoque une éventuelle publication posthume et l’utilité d’un tel témoignage.
b) Le journal intime d’un condamné ?« Journal de mes souffrances »
Un homme consigne bien jour après jour ses pensées, ses émotions, ses sensations. Cependant, il n’y a pas adéquation entre l’identité de l’auteur et celle du narrateur, et les dates ne sont pas précises.
c) Une autobiographie ?
Définition : « récit rétrospectif en prose qu’une personne réelle fait de sa propre existence, lorsqu’elle met

en relation

  • Le dernier jour d'un condamné
    25221 mots | 101 pages
  • Le dernier jours d'un condamné
    271 mots | 2 pages
  • Le dernier jour d'un condamné
    398 mots | 2 pages
  • le dernier jour d'un condamné
    289 mots | 2 pages
  • Le dernier jour d'un condamné
    1677 mots | 7 pages
  • Le dernier jour d'un condamné
    2123 mots | 9 pages
  • Le dernier jour d'un condamné
    3313 mots | 14 pages
  • Le dernier jour d'un condamné
    988 mots | 4 pages
  • Le dernier jour d'un condamné
    1531 mots | 7 pages
  • le dernier jour d'un condamné
    1027 mots | 5 pages
  • Le dernier jour d'un condamné
    750 mots | 3 pages
  • Le dernier jour d'un condamné
    259 mots | 2 pages
  • le dernier jour d'un condamné
    566 mots | 3 pages
  • Le dernier jour d'un condamné
    253 mots | 2 pages
  • Le dernier jour d'un condamné
    1134 mots | 5 pages