Le dernier jour d'un condamné

988 mots 4 pages
Le dernier jour d'un condamné chapXIII

Enfermé dans sa cellule, le condamné compte le temps qui lui reste à vivre: moins d'une semaine. C'est alors que le geôlier lui propose d'assister au ferrement des forçats prêts à partir pour le bagne de Toulon, depuis une fenêtre. En regardant cette «comédie terrifiante du crime» , le condamné se rend compte qu'il va passer de spectateur à acteur. Nous verrons comment Hugo montre l'importance de cette notion de spectacle dans cet extrait et ce qu'elle doit provoquer aux yeux du monde à son époque, en 1829, lorsque la peine de mort existait encore.

1-Une véritable mise en scène:

A) pièce de théâtre cachée dans un récit:

Bien que ce chapitre se présente sous la forme d’un récit, comme l’ensemble du roman, et bien qu’il exclue le dialogue, il se déroule, dans son intégralité, à la manière d’une pièce de théâtre. Toutes les étapes sont décrites: l’arrivée des gardiens et des chaînes, l’arrivée des forçats, la visite médicale, le ferrement. Les forçats s’approchent de lui, l’acclament, et il s’évanoui. Les éléments faisant allusion à ce genre littéraire sont omniprésents, et font du chapitre XIII une métaphore filée du théâtre.

B) Toutes les caractéristiques d'une pièce: On remarque une véritable mise en scène, notamment grâce au vocabulaire utilisé, appartenant au champ lexical du théâtre «spectacle»«loge»«spectateurs»«acteurs» «acclamations et d’applaudissements» «cela n’était pas dans le programme»«Trois actes à ce spectacle»; à la description du décor: les cours de la prison; aux accessoires: les grilles, les bancs de pierre, les chaînes...; et aux costumes: «en uniformes bleus, à épaulettes rouges et à bandoulières jaunes ». Certaines expressions qui encadrent le début et la fin de la représentation comme «Midi sonna», celle-ci montre le début de la pièce et «Trois actes à ce spectacle», qui conclue cette première partie, avant le renversement de

en relation

  • le dernier jour d'un condamné
    3786 mots | 16 pages
  • Dernier jour d'un condamné
    1689 mots | 7 pages
  • Le dernier jour d'un condamné
    256 mots | 2 pages
  • Le dernier jour d'un condamné
    1854 mots | 8 pages
  • Le dernier jour d’un condamné
    767 mots | 4 pages
  • Le dernier jour d'un condamné
    1799 mots | 8 pages
  • Dernier jour d'un condamné
    1332 mots | 6 pages
  • Le dernier jour d'un condamné
    398 mots | 2 pages
  • Le dernier jour d'un condamné
    886 mots | 4 pages
  • le dernier jour d'un condamné
    379 mots | 2 pages