Le desir est il la marque de la misere de l'homme ?

Pages: 6 (1316 mots) Publié le: 15 mars 2011
Besoin = manque qui une fois satisfait n'apporte ni plaisir ni bonheur.

Désir = manque (sensation) dont la satisfaction apporte du plaisir.

Passion = désir plus important que les autres (latin patior = subir, supporter), passivité.

Amour = pas forcément d'exclusivité ni de repliement, c'est un don de soi alors que la passion amoureuse est une forme d'égoïsme.

Misère = faiblesse,détresse, malheur, souffrance, manque.

Marque = origine.

L'homme désire parce qu'il est malheureux ? Le désir accentue-t-il son malheur ?

L'homme est limité en temps, en capacités physiques par rapport au reste de l'univers, à cause de ses faiblesses. Cependant il en est conscient. Sa capacité intellectuelle domine sa capacité physique. D'où son malheur.
Dans le Banquet de Platon, despersonnages se réunissent autour d'un repas et chacun invente une histoire pour raconter la légende d'Eros. Arrive le tour d'Aristophane, un poète comique, qui raconte un mythe. D'après ses dires, trois formes humaines auraient exister simultanément. Les androgynes qui constituent à la fois un homme et une femme par individu, les hommes et les femmes. Ces êtres ne manquaient de rien parce qu'ilsétaient constituaient de deux parties par individu : c'était des êtres complets. Ces humains se sont pris pour des dieux parce qu'ils se sentaient supérieurs à toute autre forme de vie sur Terre. Pour les punir, Zeus a séparé chaque individu en deux et éparpillé chaque moitié sur la Terre. Depuis, l'homme passe sont existence à la recherche de sa moitié. Ce qui est l'origine de son malheur. C'est unmanque inhérent à notre être, nous ne sommes jamais totalement complet. On retrouve d'ailleurs ce manque dans de nombreuses théories. Par exemple dans la Bible, plus précisément la Genèse avec l'épisode d'Adam et Ève qui goûtent au fruit défendu de l'arbre de la connaissance. Cet acte représente l'éveil, l'acquisition de la conscience.
Dans la Grèce Antique, on pratiquait la pédérastie (du grecpédé = enfant) c'est à dire un enseignement entre un homme d'âge mûr possédant le savoir et le transmettant à un jeune homme. Cet apprentissage serait plus facile avec l'amour. Amour platonique cependant, c'est à dire qui concerne l'âme et non le corps. Bien que cela pouvait exister mais était méprisé.
L'âme, qui est le principe de l'idée, peut être dissocié du corps qui est du principe de lachair. Le corps est périssable mais il est possible que l'âme soit immortelle.
L'amour charnel n'est pas un amour véritable, il ne peut pas durer. C'est un désir sexuel. Le corps est une attribution alors que l'âme est l'être. La chirurgie esthétique en est la preuve. Socrate lui, saisit par sa pensée : c'est ce qu'on appelle la beauté de l'âme. La femme quant à elle avait un rôle de secondrang c'est à dire les enfants, la maison et non la réflexion.
Un désir est un manque qui ne peut pas seulement être comblé physiquement. Nous avons conscience de notre condition humaine finie (Pascal) et c'est la cause de notre souffrance car nous n'acceptons pas de mourir un jour et nous ne trouvons pas de sens à nos actes ni à notre vie.

Thèse de Schopenhauer : La satisfaction des désirs estincompatible avec le bonheur.

Étapes de l'argumentation :
Constat : Origine du désir (phrase 1) : c'est la manque qui nous fait souffrir. La satisfaction du désir y met fin.
Mais : Diversité des désirs : ils sont souvent contradictoires. D'où la contrariété puisque lorsqu'on satisfait un désir, ceux qui sont contradictoires à celui-ci sont déçus. Il est donc impossible de les satisfairetous.

Naissance du désir = recherche de l'objet > satisfaction

Il existe un décalage important entre la recherche de l'objet et la satisfaction propres à un désir. Les exigences infinies sont le fruit de l'idéalisation du désir. D'où la déception qui s'en suit. La satisfaction n'est pas le véritable bonheur car un prochain désir surgit toujours. C'est la poursuite de l'illusion du bonheur....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le désir est-il la marque de la misère de l’homme ?
  • Le désir est-il la marque de la misère de l'homme
  • Le désir est-il la marque de la misère de l'homme ?
  • Le désir est-il la marque de la misère de l'homme ??
  • Le désir est-il la marque de la misère de l’homme ?
  • Le désir est-ce la marque de la misère de l'homme?
  • Le désir est il la marque de la misère de l'homme
  • Le désir est-il la marque de la misère de l’homme ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !