LE DESTIN

Pages: 5 (2263 mots) Publié le: 1 avril 2015
LE DESTIN

-Le terme destin signifie moira, il connote plutôt l’idée de « lot », de ce qu’on a reçu en partage. Le mot latin fatum qu’on retrouve dans les mots fatalité et fatalisme signifie le destin dans la mesure où il est annoncé par la parole, les prédictions du devin ou les oracles. C’est aussi la destinée qu’on peut lire en consultant les astres. De manière générale, le destin exprimel'idée de la prédétermination de la temporalité par le jeu de causes indépendantes de la volonté humaine. C’est la croyance en la prédestination du cours des événements par des puissances occultes et mystérieuses, fastes ou néfastes, capricieuses ou équitables, personnifiées ou impersonnelles. C’est également la croyance en la prédestination de la temporalité par un Dieu créateur, infiniment sage,bon et puissant, dont la providence a ordonné de toute éternité le cours des événements pour le meilleur. 
-Le destin de l'homme est peut-être de connaître une existence courte mais fière et excitante, plutôt que longue et végétative. Nous laisserions alors d'autres espèces, dépourvues de toute ambition spirituelle, hériter d'une Terre baignant toujours dans l'abondance de la lumière solaire. Ledestin nous laisse-t-il une certaine liberté et un certain libre-arbitre ? La question qui se pose au sujet du destin est de savoir si tout est déjà écrit ou seulement les grandes lignes de notre existence. Nous devons aussi nous demander si nous devons changer notre destin. Mais nous ajouterons que le fait de ne pas connaitre le destin nous donne une impression de liberté. En effet, les philosophesstoïciens nous incitent à aimer notre destin et accepter avec grandeur et dignité le rôle qui nous a été donné même si nous ne lavons pas choisi.
-Nous constaterons que la fatalité ne laisse aucune place à un changement d’orientation. En posant que " c’est écrit ", elle implique la réalisation de l’événement et ce, quels que soient les moyens qu’on met en œuvre pour l’éviter. Le déterminismepose la nécessité inéluctable de l’enchaînement causal, mais seulement si la situation donnée est telle que ce qui est déterminé à se réaliser puisse s’exprimer. Il faut apprendre à aimer son destin et se laisser guider dans vie pour pouvoir vivre une vie digne de vie, telle qu’elle a été écrite.

I-Fatalité :
a) Œdipe-Roi : on ne peut pas échapper à son destin
La notion de liberté est, chez lesGrecs est étroitement liée à celle de fatalité. Le Destin est le représentant de cette fatalité ; il gouverne le cours des évènements ; ceux-ci sont prédéterminés et prennent place dans un ordre cosmique auquel rien n’échappe pas même aux dieux. Le fatalisme serait donc cette thèse considérant que tout est écrit d’avance et que nous n’aurions aucun pouvoir sur le cours de notre existence. Lesstoïciens élaborent philosophiquement ce thème (déjà extrêmement présent dans la culture grecque, notamment dans la tragédie Texte de Sophocle : Œdipe roi. Dans cette tragédie grecque la question qui pourrait être posée est celle de savoir si un homme peut prétendre échapper à son destin. Les précautions prises par le roi et la reine de Thèbes, et ensuite par Œdipe pour échapper aux prédictions desoracles se sont avérées inutiles. Il s’ensuit que même en essayant de fuir leur destin, celui-ci les rejoint ou alors ils courent à ses devants. Dans le texte de Sophocle, Œdipe subit son destin. Il est mené comme d’une main invisible et forte par son destin. Il en subit la pression. Lorsque dans le dépit il recherche sa mère et épouse qui s’est donné la mort après avoir appris le scandale, c’est« undieu sans doute (qui) dirige sa fureur » et il est « comme mené par un guide ». Pourtant, toute responsabilité n’est pas niée à Œdipe.

b) Ça ne sert à rien d’essayer d’échapper au destin : exemple

Un exemple du philosophe Chrysippe permettra de mieux comprendre cette distinction. Pour qu’un cylindre soit mis en mouvement, il faut qu’une impulsion lui soit donnée de l’extérieur (causes...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La destiné
  • destin
  • Mon destin
  • destin
  • Le destin
  • Destin
  • Le destin et le detreminisme
  • Beauvoir, le destin

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !