Le double

1889 mots 8 pages
Thème du double

Toto le héros

Durant tout le film, il y a des confrontations, opposition, mais également ressemblance entre les personnages. C’est dès le début que tout a commencé ; quand les deux familles ont inversé les nouveaux nés, ceux-ci étant nés le même jour.
Plusieurs séquences montrent la ressemblance des nouveau-nés dans leur berceau. Les deux cheminements de leur vie vont dès lors constamment s’entremêler. Alors que Thomas recevait une petite voiture pour son anniversaire, Alfred recevait la même en taille réelle. Le père de Thomas meurt dans un accident d’avion qui chargeait des confitures pour le père d’Alfred. Il y a alors parallèlement un autre phénomène de double qui apparaît. C’est en Toto, l’agent secret que Thomas s’imagine être plus tard, et venge alors son père.
Lorsqu’ils deviennent plus âgés, la tension entre Thomas et Alfred ne diminue pas, mais au contraire s’accroit d’avantage avec la présence d’Alice, la soi-disant sœur de Thomas mais qui, en fait, est celle d’Alfred. Thomas et Alice s’aiment mais celle-ci fréquente Alfred. Certaines images reviennent souvent, celles où Thomas aperçoit Alice vêtue d’une robe jaune de l’autre côté d’un chemin de fer jusqu'à ce qu’elle disparaisse une fois le train passé. Il l’espionne et la soupçonne d’être avec Alfred. La couleur de sa robe n’est pas anodine étant donné qu’elle représente la force, la jeunesse et l ‘éternité divine. Cette couleur qui est la plus ardente de toute est quasiment impossible a éteindre. Elle symbolise l’attachement que Thomas porte à Alice. Alfred et Thomas vont continuellement s’opposer, sous forme de jeux tels que les fléchettes, puis d’autres avec beaucoup plus de violence. Alice, pour prouver son amour à Thomas, va aller mettre le feu au garage d’Alfred. Malheureusement cet acte amoureux n’aura servi a rien car elle y laissera la vie.
Beaucoup plus tard le même schéma va se reproduire : Thomas rend visite à Alfred alors que celui-ci n’a pas belle allure, il est

en relation

  • Le double
    1132 mots | 5 pages
  • double
    5389 mots | 22 pages
  • Le double - Dostoievsky
    813 mots | 4 pages
  • Double énonciation
    261 mots | 2 pages
  • Le chevalier double
    9998 mots | 40 pages
  • Le double paiement
    2546 mots | 11 pages
  • La double imposition
    770 mots | 4 pages
  • La double inconstance
    485 mots | 2 pages
  • Les doubles impositions
    1023 mots | 5 pages
  • Le chevalier double
    3658 mots | 15 pages