Le droit des sociétés

Pages: 7 (1603 mots) Publié le: 15 avril 2011
LES SOCIETES
1. Définition ?
I – LES CONDITIONS PARTICULIERES DU CONTRAT DE SOCIETE
Il existe trois éléments constitutifs du contrat de société :
A/ LES APPORTS

2. Définir :
 apports en numéraire
 apports en nature,
 apports en industrie.
Les apports en industrie ne sont pas autorisés dans les SA et les SARL. Ils n’entrent pas dans la composition du capital social :
Capitalsocial = apports en nature + apports en numéraire
Le capital social constitue le gage des créanciers : en cas de liquidation, il permettre de les rembourser. Les apports en industrie n’ont pas de valeur patrimoniale : ils ne permettront pas de payer les créanciers.
B/ LA PARTICIPATION AUX BENEFICES OU LA CONTRIBUTION AUX PERTES

 Les associés ont droit à une participation aux bénéfices : ledividende (rémunération de la part sociale ou de l’action). Elle est proportionnelle au montant de l’apport de chaque associé.

 C’est l’assemblée générale qui décide de la distribution des bénéfices ou de sa mise en réserve (capacité d’autofinancement)

 Les associés doivent participer aux pertes sociales : ils y contribuent solidairement et indéfiniment (sociétés en nom collectif) ouproportionnellement à leurs apports (SA, SARL, EURL). Celui qui engage ses capitaux prend le risque de les perdre.

 Le Code Civil interdit d’insérer des clauses dispensant un associé de contribuer aux pertes ou d’attribuer tout le bénéfice à 1 seul associé : clause léonine non valable et réputée non écrite (1 associé « se taille la part du lion »).
C/ LA VOLONTE DE COLLABORER ENSEMBLE : L’AFFECTIOSOCIETATIS

L’affectio societatis est une notion jurisprudentielle. Cet élément caractérise une société de fait (qui existe en pratique mais n’est pas immatriculée). L’affectio societatis suppose 2 conditions :
 Intention de s’associer (volonté de travailler ensemble et d’assurer le bon fonctionnement de la société)
 Collaboration égalitaire (tous les associés ont les mêmes droits etobligations)
L’existence de l’affectio societatis permet de distinguer le contrat de société d’autres contrats (contrat de travail : subordination)
II – L’ACQUISITION DE LA PERSONNALITE MORALE ET SES CONSEQUENCES

La personnalité morale consiste à reconnaître à des groupements (des sociétés…) un statut comparable à celui des personnes physiques : ils ont des droits et des obligations distincts de ceux deleurs membres.
A/ L’EXISTENCE DE LA PERSONNALITE MORALE

3. D’après l’article 1842 du Code Civil, à partir de quel moment la personnalité morale est-elle acquise ?

Le Code Pénal prévoit que les sociétés auteurs de crimes, délits et contraventions pourront être sanctionnées pénalement. La mémoire des condamnations prononcées à leur encontre par les tribunaux répressifs sera conservée dansun casier judiciaire.
B/ LES EFFETS DE LA PERSONNALITE MORALE

 Le nom : dénomination sociale pour les sociétés, il doit figurer sur tous les documents sociaux (documents commerciaux…). La dénomination sociale et la raison sociale sont protégées par l’action en usurpation (si une autre société l’utilise à des fins commerciales), par le dépôt du nom en tant que marque auprès de l’INPI.

 Lesiège social : il est indiqué dans les statuts. Il permet de connaître le tribunal compétent. La jurisprudence permet, en cas d’établissements distincts, d’assigner la société devant le tribunal du ressort de l’établissement pour lequel il y a litige.

 La nationalité : d’après la loi, « les sociétés dont le siège social est situé sur le territoire français sont soumises à la loi française ». Lajurisprudence a retenu d’autres critères : le lieu des établissements principaux, de la direction ou de l’exploitation, la nationalité des dirigeants ou associés. Pour les sociétés multinationales, les filiales peuvent être de nationalité différente de celle de la maison mère.

 Le patrimoine social : les sociétés ont un patrimoine propre, distinct de celui des associés. Ceux-ci n’ont aucun...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Droit des societé: la vie des societé
  • Droit des societe (le devenir de la societe)
  • Droit des sociétés : la notion de société
  • SA droit des société
  • Droit des societes
  • Droits des societes
  • Droit des societés
  • Droit des societes

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !