Le droit est-il le moyen libertaire ou liberticide d’une civilisation ?

Pages: 16 (3866 mots) Publié le: 25 mars 2012
Le 30/11/2011





























DOSSIER DE DROIT

















Stanislas De Montalembert
Groupe C1

Le droit est-il le moyen libertaire ou liberticide d’une civilisation ?





Le droit, d’un aspect général est ce qui définit les îlots de possibilités que nous ayons dans un entourage d’interdit. C’estl’ensemble des règles qui attribuent des prérogatives et des droits aux personnes. Bien entendu, il ne s’applique pas à un seul individu mais à un groupe de personnes étant sous la même autorité politique. Le droit comporte des lois et règles que l’on estime nécessaires pour vivre ensemble dans une même société.

Le mot libertaire renvoi vers ce qui prône une liberté absolue, ainsi que le rejet detoute autorité. C’est ce qui se rapproche en quelque sorte le plus de l’anarchisme. Les personnes qui se disent libertaire sont les partisans d’une liberté maximale.
Quant au mot liberticide, celui-ci décrit tout ce qui tend à détruire la liberté, ou à les supprimer. Les lois ne permettraient pas de savoir ce qu’il est possible de faire. Par ailleurs, l’étymologie du suffixe « -cide » signifieabattre, tuer, briser. C’est exactement ce qu’il se passe avec les libertés.

Ce que l’on cherche à savoir, si nous avons bien analysé le sujet, c’est si le droit cherche à donner aux personnes le plus de liberté ou au contraire s’il existe pour les supprimer.

Tout cela soulève une problématique :

• Le droit est-il un obstacle à la liberté ?Plan





Partie I : Le droit et les libertés

A- Libertés absolue et limitées

1) Libertés publiques

2) Liberté individuelles (du corps)

B- Le droit, déterminant des libertés

1) Une liberté commune

2) La notion de liberté et de sanction



Partie II : Le droit et les obligations

A- contratet règlement

1) Impositions des règles et des lois

2) Force obligatoire du contrat

B- les obligations

1) La responsabilité (et obligations naturelles)

2) Obligations juridiques


















I- Le droit et les libertés


A- Libertés absolue et limitées

Cette sous partie traite tout ce quitouche aux limites des libertés qu’à l’homme. C’est à dire de savoir jusqu’où nous pouvons aller sans être soumis au droit, ou dans le cas ou celui-ci interviendrait de quelle manière peut-il nous protéger. En effet car si le droit nous libère c’est parce qu’il proscrit à l’homme le fait de respecter autrui.

1) Libertés publiques

Au cours du temps les notions de libertés ont évolué. Undes éléments fondateur des grands changements de l’histoire du droit est la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789. C’est cette déclaration qui a inspiré ma Convention Européenne des droits de l’homme. Celle-ci énonce clairement le droit à la vie. De plus « Le droit garantit le respect de l’être humain dès le commencement de sa vie »[1]. De faite, les libertés publiques sedéfinissent comme les droits de l’homme intimement liés à sa liberté. On est libre dès notre naissance, car c’est à ce moment la que nous devenons une personne juridique. Cette convention explique aussi que l’homme ne doit ni être soumis à la torture ou peine de traitements inhumains ni d’être tenu en esclavage. Ces trois exemples sont ce qui représente les libertés les plus fondamentales de l’homme. Laconvention européenne des droits de l’homme énonce: « toute personne a droit à la liberté et la sureté. Nul ne peut être privé de sa liberté, sauf dans les cas suivants et selon les voies légales.

S’il fallait décrire concrètement ce que sont les droits de l’homme, il s’agirait d’un ensemble de droits qui dicte à la fois les libertés de l’homme ainsi que sont épanouissement tendant vers un...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La valeur d'une civilisation
  • Rayonnement d'une puissance moyenne
  • Moyens d'une stratégie crm
  • Exemple moyens d'une analyse décisionlelle
  • Moyens de paiment dans le droit des affaires
  • Les moyens de preuve en droit pénal
  • Droits de l’Homme au Moyen âge
  • Le droit d'insurrection au moyen âge

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !