Le droit et la société

266 mots 2 pages
I – Le Droit et la Société
Le Droit n’est pas simplement une mécanique conçue pour que nos échanges en société se déroulent au mieux des intérêts de chacun.
Ce n’est pas que l’huile qui permet au moteur de fonctionner. C’est, peut-être, le moteur lui-même. En tout cas, la réflexion vaut d’être abordée.
Car le droit est un “ concept global ”, au même titre – bien qu’ils soient différents bien sûr – que la philosophie ou les mathématiques ou l’astronomie ou l’art.
Par contre le droit est différent, et à un tout autre niveau, que la plupart des autres disciplines qui sont qualifiées à juste titre de spécifiques.
La différence fondamentale entre disciplines globales et spécifiques est que les premières sont complexes, interdépendantes, impliquées par rapport aux autres domaines dont elles modifient en permanences les causes et les effets, alors que les secondes n’ont aucun ou très peu de ponts avec le reste.
Prenons quelques exemples : 12
- que serait notre société si le viol n’était pas réprimé en tant que crime ? quelles seraient les relations entre femmes et hommes ? que deviendraient les familles du fait des enfants nés de ces crimes ? que deviendraient ces enfants ?
- que serait l’économie si la concurrence n’était pas encadrée par le droit ? que deviendraient les plus faibles des agents économiques, pourtant essentiels au processus ?
Une simple question permet de classer chaque discipline dans la catégorie rare des globales ou répandue des spécifiques : si telle discipline n’existait pas, quelle en serait l’incidence sur le fonctionnement même de l’humanité

en relation

  • Droit des sociétés
    4004 mots | 17 pages
  • Droit en société
    578 mots | 3 pages
  • Droit des societes
    9282 mots | 38 pages
  • droit des sociétés
    3205 mots | 13 pages
  • Droit des societes
    1556 mots | 7 pages
  • Le droit et la société
    3548 mots | 15 pages
  • Droit des sociétés
    14617 mots | 59 pages
  • Droit des société
    4772 mots | 20 pages
  • Droit des sociétés
    1004 mots | 5 pages
  • Droit des sociétés
    20565 mots | 83 pages