Le féminisme dans le jeu de l'amour et du hasard

Pages: 7 (1507 mots) Publié le: 15 décembre 2012
Le jeu de l’amour et du hasard, Marivaux

Introduction : Le jeu de l’amour et du hasard est une pièce de théâtre issue du dramaturge Marivaux, parue en 1730 pour la première fois par les comédiens Italiens à l’hôtel de Bourgogne. Nous allons dans cette œuvre, découvrir la condition féminine au sein du couple, au 18ème siècle. Dans Le jeu de l’amour et du hasard, il s’agit de Silvia, qui craintd’épouser Dorante sans le connaître, jeune homme que le père de Silvia, mr Orgon, lui destine. Elle décide de se travestir et échanger ses habits avec Lisette, sa femme de chambre, afin d’observer son prétendant. Seulement, Dorante a eu la même idée et se présente chez mr. Orgon déguisé en serviteur nommé Bourguignon, et son valet, Arlequin, se fait passer pour Dorante. Mr Orgon et son fils,Mario, sont les seuls informés du double travestissement des jeunes gens. Ils décident de laisser ses chances au jeu de l’amour et du hasard. Marivaux indique que dans son œuvre, il retourne à l’établi. Il trouble les préjugés, et finalement ce sont les femmes qui se sortent le mieux de cette situation. Ainsi, on on est en droit de se demander comment évolue la femme au sein de ce couple tout au longde la pièce. Pour cela, nous étudierons les portraits physiques et moraux de Silvia et de Lisette, puis nous étudierons la clé de l’œuvre : le féminisme.
Intro. Partielle : Ici, Marivaux évoque deux personnalités différentes d’une dame et sa femme de chambre : Silvia, jeune fille qui attend le bonheur, et Lisette, une jeune fille plus traditionnelle. Nous allons étudier dans cette première partiele portrait physique et moral de chacune.
Axe I : Premièrement, nous pouvons dire qu’au début de la pièce, Silvia apparaît comme une jeune fille aristocrate. Elle rêve d’un mariage d’amour, et non d’un arrangement. Elle est à la recherche du bonheur, qui ne se contente pas de l’obéissance et de la passivité des femmes. Toutes ses émotions sont transmises au moyen de quelques mots ou quelquesgestes. Ici, Marivaux veut faire le portrait d’une jeune fille qui découvre la vie, l’amour. De plus, dans cette intrigue, Silvia se trouve dans une situation difficilement supportable puisqu'elle est forcée d'obéir à des ordres contradictoires. En effet, son père lui ordonne de ne pas lui obéir (Acte I, scène 2), elle est libre de mettre le « masque », puis obligée de le garder (Acte II, scène11) elle a l'ordre d'être spontanée, tout en respectant les usages. Par ailleurs, Silvia a la phobie du déguisement, du théâtre dans la mesure où dès qu'elle est confrontée à l'idée de connaitre le futur, Silvia l'imagine nécessairement masqué, contrefait, déguisé, caché. Lorsque Silvia avoue son amour pour Dorante, elle est littéralement hors d'elle même car son système de valeurs et d'attentes estbouleversé, que le corps et la parole, l'être social et le masque théâtral sont dissociés. Elle ne peut alors quitter la scène, elle ressent une indignation qui va jusqu'aux larmes dans l'acte II, scène 7.
D'autre part, la seconde femme de l'intrigue se nomme Lisette. Cette dernière est une soubrette, elle est vive et spontanée, plus simple que sa maîtresse et aussi plus traditionnelle. En effet,Lisette est la dame de compagnie de Silvia, voire confidente avant le déguisement, la "coiffeuse de Madame", elle se nomme ainsi dans l'acte III, scène 6. Elle a les sentiments de toute jeune fille qui se réjouit de trouver un mari: "j'ai cru que dans cette occasion-ci vos sentiments ressembleraient à ceux de tout le monde". Le mariage est bienvenu pour Lisette, elle est impatiente de se marier,d’après ses nombreuses répliques telles que : " - Le mariage avait donc de grands charmes et vous ? 
-Eh bien c'est encore oui." → Il faut épouser celui qui vous est destiné par vos parents et qui correspond à votre condition sociale et financière à l’époque.
"Quoi ? Vous n'épouserez pas celui qu'on vous destine ? " Elle a le sens des réalités et du plaisir : un mari séduisant lui semble être...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Marivaux, le jeu de l'amour et du hasard
  • Le jeu de l'amour et du hasard
  • Le jeu de l'amour et du hasard de marivaux
  • Le jeu de l'amour et du hasard
  • Le jeu de l'amour et du hasard
  • Le jeu de l'amour et du hasard
  • Le jeu de l'amour et du hasard
  • Le jeu de l'amour et du hasard

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !