Le fanatisme

614 mots 3 pages
« Redoute (…) les prophètes et ceux qui sont disposés à mourir pour la vérité, car d’ordinaire ils font mourir de multitudes avec eux, souvent avant eux, parfois à leur place. » Umberto Eco, Le Nom de la Rose

Il faudrait, pour une personne stable avec son propre libre arbitre, craindre en tous points le fanatique pur et dur qui serait effectivement près à faire tomber n’importe qui, même sa propre mère, pour sa cause. Serait-il juste de les redouter ? Ne pourrait-on pas plutôt les manipuler et les rallier à une meilleure cause, obtenir une rédemption, casser de l’intérieur ces ancrages qui font d’eux des fanatiques si facile à manipuler au fond ou sont-ils vraiment une cause perdue ?

« La première atteinte à la Liberté fut portée par la Société et les gouvernements. Ces seuls appuis de la propriété et des gouvernements sont les lois civiles et religieuses. Donc, pour rétablir l’Homme dans ses droits primitifs d’Égalité et de Liberté, il faut commencer par détruire toute religion, toute société civile, et finir par l’abolition de la propriété. » Ce passage fut retrouvé dans les archives des Illuminatis. Dans le cas ou on pourrais penser qu’effectivement on nous cache des informations importantes et que la société nous influence en mal, ce qui rejoins un peu la théorie du complot, les illuminatis ne pensaient pas à mal mais la paranoïa intempestive et leurs pouvoirs qui leurs monta à la tête fit de ses personnes de vrais fanatiques persuadés qu’ils étaient dans le juste.

Un grand fléau de l’histoire exemple type du fanatisme qu’a été le nazisme, dés le plus jeune âge des enfants ont été engrainé par Hitler de telle manière que l’antisémitisme était un sentiment évident et pur, sans compter la propagande faite durant cette période noir de l’histoire, une telle pression a été aussi instaurée sur ces gens qui au fond demandaient a être pris un main et avoir un leader. Malgré toute les atrocités qui résulte de ce fanatisme extrême, ces personnes convaincus de

en relation

  • Le fanatisme
    754 mots | 4 pages
  • fanatisme
    2675 mots | 11 pages
  • Fanatisme
    543 mots | 3 pages
  • Fanatisme
    292 mots | 2 pages
  • fanatisme
    1724 mots | 7 pages
  • Fanatisme
    301 mots | 2 pages
  • Fanatisme
    1175 mots | 5 pages
  • FANATISME
    1317 mots | 6 pages
  • fanatisme
    1187 mots | 5 pages
  • Le fanatisme
    998 mots | 4 pages