Le fascisme

1225 mots 5 pages
Le fascisme domine la vie italienne de 1925 à 1945. C’est une dictature anti-parlementaire et anti-démocratique soutenue par une doctrine qui mêle l’exaltation de l’action, le culte de la force et la subordination de l’individu à l’État.

I. Les origines du fascisme.

Comme les autres mouvements idéologiques du début du XXe siècle, le fascisme est le produit de la Révolution industrielle et de la guerre de 14-18.

C’est dans les déclassés de la Révolution industrielle qu’il recrute ses plus fidèles partisans et militants, c’est dans la remise en cause des transformations économiques et sociales qu’il puise son programme politique, et c’est enfin dans le conflit qu’il trouve sa légitimité et sa justification.

1 ) L’Italie, la guerre et la démocratie.

Depuis l’achèvement de l’unité en 1870, l’Italie souffre d’un complexe d’infériorité vis-à-vis de ses voisins européens.

= nation industrialisée sur le tard, donc au développement moindre.

= peu de conquêtes coloniales (Éthiopie, Libye)

= problème constant des terres irrédentes, revendiquées par l’Italie.

è Lors de la guerre, les Alliés ont promis beaucoup (Trentin, Istrie, Trieste, Dalmatie, voire Albanie.

è Déception lors des traités de 1919, ulcération du sentiment national (victoire mutilée)

è Gabriele D’Anunzio occupe Fiume avec des troupes de combat (arditi) en septembre 1919.

è Les gouvernements des années 18-20 sont faibles et incapable de rétablir la bonne marche de l’économie italienne.

= anciens combattants chômeurs ou mendiants

= petite bourgeoisie ruinée par inflation

= agitation ouvrière

è Déchaînement des extrémistes de tout poil

= socialistes, anarchistes

= fascistes.

2 ) Mussolini, les Fasci, et la prise du pouvoir.

Né en 1883 en Romagne, il est le fils d’un forgeron et d’une institutrice. Enfance misérable, élevé dans le culte des révolutionnaires du XIXe siècle. Adhère au PS, devient instit en 1901, fuit en Suisse en 1902 où il fréquente des

en relation

  • Fascismes
    312 mots | 2 pages
  • Fascisme
    1269 mots | 6 pages
  • Fascisme
    353 mots | 2 pages
  • Le fascisme
    675 mots | 3 pages
  • fascisme
    2655 mots | 11 pages
  • Fascisme
    8230 mots | 33 pages
  • Fascisme
    302 mots | 2 pages
  • Le fascisme
    2327 mots | 10 pages
  • Le fascisme
    774 mots | 4 pages
  • Le fascisme
    1822 mots | 8 pages