Le financement en devise des importations

508 mots 3 pages
Le financement en devise des importations
1. Le financement en devise à court terme
Objet :
Le financement en devise à court terme permet à l’importateur de financer le besoin de trésorerie occasionné par le décalage entre le paiement de l’importation et l’encaissement du produit de sa vente.
Le recours à cette catégorie de financement se justifie par l’attrait du gain du différentiel d’intérêt.
En effet, le taux d’une facilité de caisse peut atteindre 12% alors que les taux d’intérêt en devise avoisinent 3,3% l’an pour Euribor et 1, 80% pour Libor en USD soit une différentiel de 8 à 10%
Fonctionnement :
La banque d’importateur procédé au règlement du fournisseur selon les termes du contrat en parallèle elle accorde à son client un délai de remboursement pouvant aller jusqu’à 360 jours. Pour la réalisation de cette opération, la banque dispose de deux possibilités :
- Refinancement auprès d’une banque étrangère, dans ce cas le client importateur supporte la retenue à la source au taux de 11,11% des intérêts versés à l’étranger.
- Achat de devise auprès de la salle des marchés. Cette deuxième possibilité exonère le client importateur du paiement de la retenue à la source puisqu’il n’y a pas transfert des intérêts à l’étranger.
Dans les deux cas, le taux d’intérêt appliqué au client et au celui de l’Euribor ou du
Libor USD majoré d’une marge de 0,5% en moyenne.
Etant entendu que le risque de variation des taux de change reste à la charge du client importateur.

2. Crédit -acheteur et crédit-fournisseur
Fonctionnement :
Le crédit -acheteur et le crédit-fournisseur sont régis selon un consensus établi entre les pays de l’OCDE. Ce consensus repose sur les conditions suivantes :
- Le versement au comptant d’un acompte de 15% au minimum de la valeur.
- La durée maximale est de 12 ans.
- Le taux d’intérêt est celui du taux commercial domestique de la monnaie du crédit dont la publication est mensuelle pour la durée de 2 à 12 ans.
Vers la

en relation

  • Les pays emrgents
    2332 mots | 10 pages
  • Les echanges avec l'exterieur
    3673 mots | 15 pages
  • Analyce financière
    9710 mots | 39 pages
  • etude et veille
    715 mots | 3 pages
  • Balance des paiements
    860 mots | 4 pages
  • Office des changes
    11566 mots | 47 pages
  • Programme de financement du commerce international
    1684 mots | 7 pages
  • Questions de cours de terminal en economie, la finance international
    3383 mots | 14 pages
  • Gestion financiere
    5689 mots | 23 pages
  • la banque central de tunis et les sources de financement de économie tunisienne
    2442 mots | 10 pages