Le flamenco

Pages: 10 (2454 mots) Publié le: 6 mars 2012
EXPOSE PEDAGOGIQUE SUR LE FLAMENCO

INTRODUCTION

Le flamenco n’est pas seulement un style musical, c’est un art de vivre, presque une philosophie, dont la genèse et l’histoire sont très floues. Il subsiste beaucoup de zones d’ombre du fait qu’il n’y a pas de tradition écrite, cela au moins jusqu’au 19ème siècle. Le flamenco est un art qui se transmet oralement de génération en génération.Les avis sont très partagés entre d’un côté ceux qui estiment que le flamenco est un art typiquement andalou, qui ne doit rien à l’apport des Gitans, et d’un autre ceux qui pensent que le flamenco n’aurait sans doute jamais émergé sans les Gitans. Cette dernière thèse étant la plus communément admise.
On ne peut aborder l’histoire du flamenco et la compréhension de son apparition sans parlerd’abord de l’histoire du peuple gitan. Faisons donc un petit retour en arrière de plusieurs siècles pour savoir comment ce peuple est arrivé dans la péninsule ibérique.

HISTOIRE DU PEUPLE GITAN

Bahran V, roi de Perse entre 420 et 438, aurait fait appel à son beau-père, souverain d’un petit royaume indien, lui demandant qu’il lui envoie 10000 artistes pour divertir les gens les plus démunis, lesplus misérables de Perse (plusieurs textes font état de ce récit et divergent uniquement sur des détails).
Ils partent donc d’Inde à pied avec femmes, enfants, instruments, tous sont plus ou moins artistes : chanteurs, danseurs, musiciens, jongleurs…
Arrivés en Perse, ils sont accueillis, le roi ordonne qu’on leur donne à chacun un âne, un bœuf et mille charges de blé en échange de leur musique.Un an après il ne leur reste que leurs ânes, ils ont mangé les bœufs et le blé sans penser à le semer, ce qui leur aurait permis de subvenir à leurs besoins sur une longue période. Ils n’ont pensé qu’à faire de la musique, divertir les gens et se divertir eux-mêmes. Ils vont demander au roi de quoi manger pour survivre, mais le souverain refuse et les expulsent même de Perse.
Ils partent donc enerrance avec leurs ânes et leurs instruments et après un long périple, qui les a mené à travers la Grèce (qu’on appelait la petite Egypte), à Rome et au Vatican, certains se sont installés en Europe de l’Est (les Tziganes et les Roms), d’autres en France (les Manouches) et enfin les Gitans sont arrivés en Espagne au début du XVème siècle.
Dans un premier temps ils y sont très bien accueillis, onleur donne libre accès à toutes les villes et cités, on leur permet de mener leur vie de saltimbanque et de nomade.
(Aparté sur le mot «gitan» : comme on pensait qu’ils venaient de la petite Egypte, alors qu’ils n’ont fait qu’y transiter, on les surnommait en espagnol «los egiptanos», qui par déformation phonétique est devenu «los gitanos»)
Pendant la période d’invasion arabe (711 à 1492), toutesles communautés se côtoyaient en bonne entente. L’envahisseur n’avait cherché à imposer ni ses coutumes ni sa culture. Mais quand les Maures furent expulsés (Grenade dernière ville libérée le fût en 1492), cette tolérance culturelle pratiquée par les Maures ne survécut pas à leur départ. Des lois contre les Gitans, mais aussi contre les Juifs et les Arabes restés en Espagne, sont promulguées àpartir de 1499.
Exemple de loi : « nous mandons aux Egyptiens qui errent dans nos royaumes et seigneuries avec leurs femmes et enfants que du jour où cette loi sera notifiée et proclamée en notre cour, villes, villages et cités, en un délai de 60 jours suivant cette date, chacun vive de son métier reconnu et loge en la maison du maître qu’il sert. Si les Gitans sont pris en défaut, qu’on leur donne100 coups de fouet et qu’on les exile du royaume. S’ils récidivent, on leur coupera les oreilles et après les avoir enchaînés 60 jours, on les expulsera. A la troisième fois, ils seront considérés comme esclaves à vie de celui qui les aura découverts ». C’est une loi similaire à celles qui à la même époque visaient aussi bien les morisques (musulmans convertis de force au catholicisme entre...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Flamenco
  • Flamenco
  • Flamenco
  • Flamenco
  • Flamenco
  • Le flamenco
  • Le flamenco espagnol
  • Anthropologie flamenco

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !