Le fort de breendonk

3703 mots 15 pages
La Caserne Dossin durant la 2e guerre mondiale
La "Caserne Dossin de Saint-Georges" fut construite au 18e siècle. Elle remplit sa fonction normale de caserne jusqu'à la 2e guerre mondiale. En juillet 1942, la caserne Dossin fut affectée à une autre destination : "SS Sammellager Mecheln", c'est-à-dire le point de rassemblement pour la déportation des Juifs de Belgique. Le choix se justifie notamment parce que la caserne disposait d'une liaison de chemin de fer avec la gare de Malines.

Entre-temps, les Nazis avaient réglé la question juive, à la Conférence de Wannsee. Il s'agissait de la "Endlösung", la "solution finale" (l'extermination). Les Juifs qui vivaient en Belgique furent donc rassemblés à la caserne Dossin dans le but de les déporter dans des camps d'extermination. Dès la réouverture de la caserne en 1942, on vit des trains transporter des citoyens juifs vers l'Est, avec comme principale destination le camp d'Auschwitz-Birkenau.
Le premier transport partit le 4 août 1942. De 1942 à 1944, on estime à environ 25.000 le nombre de prisonniers juifs qui quittèrent la caserne Dossin pour leur dernier voyage. Deux tiers de ces prisonniers furent gazés immédiatement à leur arrivée (notamment au moyen du fameux gaz Zyklon B). Seuls quelque 1.200 déportés étaient encore en vie à la Libération.

Finalement, on estime que près de la moitié des Juifs de Belgique moururent durant l'Occupation. Les chiffres de nos pays voisins sont aussi élevés. Aux Pays-Bas, le pourcentage de victimes atteint même 80 à 90%. Malgré tout, de nombreux Juifs ont pu échapper aux bourreaux du Troisième Reich. C'est grâce au courage des groupes de Résistants, de communautés religieuses et de compatriotes non juifs.

Juste après la guerre, la caserne Dossin servit encore quelques années. C'est là que furent condamnés et exécutés un certain nombre de collaborateurs.

Le Musée juif de la Déportation et de la Résistance
Le 20 septembre 1992, on posa la première pierre du musée à la

en relation

  • Le fort de breendonk
    694 mots | 3 pages
  • L'histoire du fort de breendonk, camps de transition vers auschwitz
    2007 mots | 9 pages
  • Le travail est-il une corvée?
    624 mots | 3 pages
  • HISTOIRE EXAMEN DECEMBRE 2014
    4240 mots | 17 pages
  • Travail de fin d'année reprenant la structure d'ardoino
    15751 mots | 64 pages
  • camp de concentration
    4650 mots | 19 pages
  • exposé de seconde guerre mondiale
    13528 mots | 55 pages
  • Bieres
    7585 mots | 31 pages
  • loyer
    24312 mots | 98 pages
  • World war two
    24197 mots | 97 pages