Le gadlu

301 mots 2 pages
Le GADL’U
Principe créateur.
Ce symbole laisse en fait libre cours à toutes les interprétations possibles. notion abstraite d’infini. il est clair, pour moi, que je crois que la Nature n’est pas le fruit du hasard. Tout cet environnement, du cosmos à la particule élémentaire, sorti de rien ? Je ne peux le croire, il y a un principe d’ordre qui est à l’œuvre dans l’univers, de l’infiniment petit à l’infiniment grand, le monde est organisé. le monde a un sens.
C’est ce qui peut-être admis comme un créateur possible, sans préjuger de sa forme, principe ou autre. Ce créateur est l’édificateur du monde visible et invisible.
« A la gloire du… ». : * Dans cette expression il y a reconnaissance de la puissance du principe évoqué. C’est une façon de constater de notre faiblesse face au mystère de l’univers. Une sorte de reconnaissance de ce principe. C’est un engagement personnel. * On peut aussi imaginer que cette longue appellation cache notre ignorance ou notre refus de prendre parti pour un dieu. * Le Maçon ne travaille pas à sa propre gloire mais à celle d’un principe.
Si l’on part du principe que le monde est éternel et il est donc incréé. Donc le Dieu créateur n’existe pas. Le GADLU serait alors l’ordonateur.
Le GO a préféré en 1877 supprimer la référence au Grand Architecte de l'univers et a contrario, la grande loge d’Angleterre met toujours comme condition sine qua non d’obtention de régularité de croire en un Dieu révélé. ( « Je ne conçois point qu'il y ait d'horloge sans horloger » Voltaire...) Mais à contrario, l'Univers peut effectivement avoir été créé exnihilo d'après les lois de la mécanique quantique ;
Il est possible de concevoir le GADLU comme la Loi qui régit la matière dont les hommes ne peuvent percevoir que les manifestations

en relation

  • A lagloire du gadlu
    1211 mots | 5 pages
  • regle a 24 divisions
    6229 mots | 25 pages
  • Force Sagesse Et Beaute
    2646 mots | 11 pages
  • Musique
    1429 mots | 6 pages
  • La vérité et la loi morale
    4219 mots | 17 pages
  • 2Eme
    9319 mots | 38 pages
  • loi universelle 5 version
    1818 mots | 8 pages
  • Transformation de l'homme
    1543 mots | 7 pages
  • Silence l'apprenti
    690 mots | 3 pages
  • La souveraineté des loges
    538 mots | 3 pages