Le Garde

508 mots 3 pages
Le Garde d’Arno Breker

Introduction
« Le Garde » d’Arno Breker est un bas-relief géant en plâtre. Œuvre de commande, il devait orner l’axe nord-sud du nouveau Berlin. Cette œuvre ne fut jamais installée.
Arno Breker 1900 1991
Arno Breker est un sculpteur allemand.
Il reçoit une formation académique et voyage beaucoup à travers l’Europe dans sa jeunesse (à Paris, à Rome…). Il s’intéresse à l’art abstrait avant de s’orienter progressivement vers des représentations plus classiques. Il devient dans les années 1930 un artiste officiel du régime nazi : des ateliers et des ouvriers sont mis à sa disposition pour lui permettre notamment, de répondre aux commandes que lui passe le ministère de la Propagande du Reich. Il produit ainsi un grand nombre de bas relies et de sculptures qui correspondent à l’idéologie national-socialiste. Arno Breker était l'un des sculpteurs préférés d'Hitler.

Description de l’œuvre
Il s'agit d'un bas-relief d'Arno Breker, intitulé Der Wächter, c'est à dire: Le Garde, il date de 1940. Ce bas-relief est monumental, il était destiné à orner ne frise qui devait décorer l'un des axes principaux de Berlin. Cette œuvre représente un guerrier nu, très athlétique qui arbore tous les signes de la virilité guerrière nazie: musculature surdéveloppée, part de l'arme, visage implacable de détermination au combat, prêt à se battre car sûr de sa puissance.
Le drapé de sa cape et le bouclier sur lequel il semble s'appuyer font référence aux attributs des guerriers grecs. L'épée ressemble à une épée de l'époque romaine: Le garde s'inspire donc des sculptures antiques, à la fois grecques et romaines.
Analyse de la sculpture à la gloire de l’idéologie nazie
Le garde est une œuvre de propagande nazie. En effet, l'art tient une place très importante durant l’IIIème Reich. L'art soutenu par les nazis doit exalter les valeurs traditionnelles du régime comme la pureté raciale, le militarisme et l'obéissance. Il s'agit bien d'un outil de propagande, visant à

en relation

  • La Garde
    666 mots | 3 pages
  • le garde
    478 mots | 2 pages
  • la garde
    278 mots | 2 pages
  • Le Garde
    266 mots | 2 pages
  • la garde
    566 mots | 3 pages
  • le garde
    611 mots | 3 pages
  • Garde pas ou
    291 mots | 2 pages
  • Garde exclusive et garde conjointe
    3705 mots | 15 pages
  • Le transfert de la garde
    4211 mots | 17 pages
  • La garde de la chose
    2547 mots | 11 pages