le gone

Pages: 12 (2774 mots) Publié le: 3 janvier 2015
Qualités:
- L’auteur nous décrit avec beaucoup de détails les conditions de vie au Chaâba et à Villeurbanne.
- Azouz Begag nous donne l’occassion d’apprendre quelques mots bouzidiens et azouziens en écrivant certains dialogues avec ce dialecte.
- Les sentiments des personnes sont racontés avec beaucoup de détails ce qui rend le petit Azouz et sa famille encore plus attachants.
Défauts :
-La première partie de l’autobiographie (c’est-à-dire jusqu’à l’histoire de la viande clandestine au Chaâba) est trop longue, sans actions et événements importants. Un résumé de cette partie aurait été suffisant.
- On ne connaît pas la suite de l’histoire. L’auteur aurait pu faire une ellipse et poursuivre le récit en racontant ce qui a donné l’envie au narrateur, auteur et personnage, AzouzBegag, de devenir écrivain.
- L’auteur nous donne beaucoup d’indices spatiaux mais pas assez d’indices temporels sinon ceux de début et fin de journée. Il n’y a qu’une date, celle du déménagement de la famille Begag: " le premier week-end du mois d’août 1966 ".
Barbara L., 3eA

- C’est l’histoire d’un petit garçon arabe se nommant Azouz. Il ne connaissait pas grand chose à la vie. Il vivait dansun bidonville surnommé le Chaâba. Il décida de faire les marchés pour gagner de l’argent pendant les vacances avec ses cousins.
À la rentrée de l’école, il était toujours au fond de la classe, avec les autres Algériens. Puis un jour, en ayant assez d’être toujours dernier au classement, il décida de travailler et de réviser. Il arriva deuxième au classement. Les autres gones lui dirent que cen’était pas un Arabe, qu’il avait juste la couleur de peau, qu’il avait honte de ses origines et qu’il désirait être français.
Quelques mois plus tard, les policiers vinrent au Chaâba. Le père d’Azouz s’occupait d’un trafic de viande. Azouz le dénonça sous l’influence du policier. Pendant ce temps, des immeubles étaient en construction pour déménager les Marocains, les Tunisiens et les Algériens. Lesdéménagements des familles furent de plus en plus fréquents et le Chaâba se vida. Puis, la famille d’Azouz s’installa aussi dans le nouveau quartier. Son mode de vie changea, leurs traditions aussi.
Tout le Soleil de l’Orient se dilua dans le froid du monde Occidental.
Les qualités du livre :
- Ce livre nous apprend beaucoup sur les traditions arabes mais aussi sur le langage et le changement demode de vie d’un pays à l’autre.
- Il va très vite à lire, malgré le nombre de pages. Sans doute, parce qu’il m’a beaucoup plu.
- Nous nous apercevons que la misère n’est pas loin de nous et que notre chance est grande.
Les défauts du livre :
- Il y a un passage du livre que je trouve particulièrement long. C’est lorsque tout le monde déménage du Chaâba.
J’ai eu du mal à comprendre certainsmots français qui ont été écrits selon la prononciation arabe.
Ophélie de C.

- Azouz , un jeune garçon, vivait dans un bidonville situé dans les environs de Lyon.
Azouz avait un père (Bouzid) et une mère (Messaouda), un frère (Moustaf) et une soeur (Zohra). Son père était le chef du chaâba.
À la suite d' un trafic illégal de moutons, le père d'Azouz fut contraint d' aller au commissariat. Cefut donc la panique au chaâba et toutes les familles décidèrent de partir sauf celle d'Azouz. Mais quelques temps après, Bouzid partit avec sa famille à Lyon dans un appartement avec une salle de bain et des WC. Azouz était heureux, il retrouva quelques amis du chaâba qui étaient en CM2, comme lui . Malheureusement , il commença à sortir dehors et à ne plus faire ses devoirs.
En définitive , ilse retrouva 17ème de sa classe à la fin de l'année.
Une année passa et Azouz rentra en sixième. Il connut de bons moments et eut de bonnes notes. Il rencontra un professeur de français, pied-noir qui lui apprit correctement l'algérien. Par la suite, sa famille dut déménager pour un autre appartement.
qualités de ce livre:
- D'une part le livre est intéressant et original parce qu'il...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Gone
  • Gone, baby, gone.
  • Le gone du chaâba
  • le gone de chaaba
  • Le gône du chaâba
  • Le gone du châaba
  • Le gone de chaâba
  • Le gone du chaaba

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !