Le gouverneur

2072 mots 9 pages
La Microfinance au Maroc
“Le microcrédit c’est aider chaque personne à atteindre son meilleur potentiel. Il n’évoque pas le capital monétaire mais le capital humain. Le microcrédit constitue avant tout un outil qui libère les rêves des hommes et aide même le plus pauvre d’entre les pauvres à parvenir à la dignité, au respect et à donner un sens à sa vie.”Mohammed Yunus.
Entre cet aspect humain et l’efficacité financière, la Microfinance , dés son jeune âge en Bangladesh dans les années 70 ,a connu un grand essor . C’est du principalement a Mohammed Yunus le concepteur du modèle de la Microfinance au monde et fondateur de la Grameen Bank au Bangladesh.
Plus de deux décennies après, L'acte de naissance de la microfinance au Maroc a été donné en 1993 par l'Association Marocaine de Solidarité et de Développement (AMSED), qui a octroyé le premier micro-prêt à une femme. Largement inspirés du modèle de la Grameen Bank, des associations spécialisées en microfinance se sont créées. Des acteurs de la société civile s'engagent sur ce chemin. On a créé l'association Zakoura en 1995. Al Karama suivra en 1996; Al Amana et la Fondep verront le jour en 1998. Le programme MicroStart du PNUD s'implique à partir de 1998 dans le développement de ces associations, et leur offre de l'assistance technique et financière. L'USAID s'implique également, et octroie une aide de 16 Millions USD aux ONG, dont profitera essentiellement Al Amana. La loi de 18-97 régissant la microfinance, impose aux associations généralistes d'isoler leurs activités de microfinance, afin de mieux maitriser les risques, et d'assurer leur viabilité financière. En 2000, l'Etat réalise l'impact de l'activité des associations de microfinance sur la réduction de la pauvreté, et décide, via le fonds Hassan II, du subventionner le secteur à hauteur de 100 Millions de DH, permettant ainsi aux associations d'accroître le nombre de bénéficiaires et des montants des prêts accordés.
Entre mission sociale initiale

en relation

  • Gouverneur
    1788 mots | 8 pages
  • LE gouverneur de la rosee
    377 mots | 2 pages
  • Lettre de constantin au gouverneur de bithynie»,
    1539 mots | 7 pages
  • Gouverneur de la rosée français 102
    458 mots | 2 pages
  • Les gouverneurs sous la république et l'empire romain
    2473 mots | 10 pages
  • Analyse structurale du récit et du discours de gouverneurs de la rosée
    5096 mots | 21 pages
  • Tosoft pdf
    10296 mots | 42 pages
  • Commentaire littéraire jeannot et collin
    1310 mots | 6 pages
  • Sources du droit constitutionnel
    2193 mots | 9 pages
  • Loies
    377 mots | 2 pages