Le grand cahier

828 mots 4 pages
Les déserts verts sont les champs produisant un seul aliment sur une grande surface et à cause des produits toxique injectés à ces terres, il n’y pas de mauvaises herbe ou d’animaux présent.
La monoculture est la culture d’une seule espèce de plante résultant de la similitude génétique ( riz, mais, soja, blé…). Ces plantes ont alors le même code génétique que l’on appelle organisme génétiquement modifié ( OGM ).
Le principe de la monoculture est d’avoir un plus grand rendement sur moins de terrains. Elle peut être cultivé sur des sols spéciaux tel que des terres salées, très sèche ou lorsque les saisons sont courtes. Son coût de production est très peu élevé ce qui la rend intéressante. Elle a pour principe de base la similitude génétique donc chaque plante aura le même code génétique.
On la trouve principalement en Amérique du Sud, Asie et en Afrique. En France, la monoculture a pris de plus en plus d’ampleur depuis 1970.
Ce sont les grandes entreprises qui bénéficient de cette production en masse. Car elles s’implantent dans des pays du sud ayant un coût de manœuvre peu élevé.
Ce qui pose problème, c’est que ces entreprises reçoivent tout l’argent de ces productions contrairement aux petits paysans qui ont de moins en moins de possibilité de vendre leurs produits car le coût de production sera plus élevé face à la production en masse.
Pour produire de la monoculture, il faut utiliser beaucoup de pesticides ce qui tuent les animaux présent, souillent les nappes phréatique et se déversent dans l’air. La santé de l’homme est donc touché, mais pas seulement car la monoculture va aussi obliger certaine personne à quitter le lieu où il vivait car ces entreprises, pour pouvoir créer encore plus de plantation, détruisent les forêts entières ce qui poussent l’homme à partir.
La monoculture a aussi posé problème aux petits paysans car cela a créé un excédent mondial des substances de nourriture ce qui a diminué les prix des récoltes et donc baisser le salaire des

en relation

  • Le grand cahier
    546 mots | 3 pages
  • La grand cahier
    584 mots | 3 pages
  • Le grand cahier
    2318 mots | 10 pages
  • Le grand cahier
    33300 mots | 134 pages
  • Le grand cahier
    414 mots | 2 pages
  • Le Grand Cahier
    992 mots | 4 pages
  • Le Grand Cahier
    993 mots | 4 pages
  • Le grand cahier
    833 mots | 4 pages
  • grand cahier
    359 mots | 2 pages
  • Analyse grand cahier
    1399 mots | 6 pages