Le guépard

Pages: 74 (18368 mots) Publié le: 4 octobre 2010
Conférence de Monsieur Actis-Grosso – Aristocratisme et décadence dans Le Guépard de Giuseppe Tomasi di Lampedusa
Aristocratisme et décadence dans Le Guépard
de Giuseppe Tomasi Di Lampedusa
Conférence de Monsieur Actis-Grosso prononcée au CRDP d’Amiens, le jeudi 25 novembre 2007
Plan de la conférence
1. Un chef d’oeuvre controversé
2. Profil biographique
3. Les diverses rédactionsdu manuscrit
4. Lampedusa et la critique : une propédeutique à l’analyse du roman
5. Les piliers thématiques du Guépard
6. Le Guépard : roman historique ou oeuvre autobiographique ?
7. Structure et style du Guépard :
- Chapitre I : analyse narrative parallèle des conversations du Prince et de Tancrède et du Prince et de Russo
- Chapitre II : analyse de la visite de Don Calogeroet Angelica
- Chapitre III : annonce du mariage entre Tancrède et Angelica - le Plébiscite à Donnafugata
- Chapitre IV : entretien entre Don Fabrizio et Don Calogero
- Chapitre V : discussion entre le Père Pirrone et l’herboriste
- Chapitre VI : l’épisode de la bibliothèque
- Chapitre VII : unique épisode de la mort du Prince
- Chapitre VIII : conclusionglobale
N.B. : les deux derniers chapitres sont considérés dans leur totalité sans choix de passage(s) déterminé(s) pour une raison structurelle (VII) et thématique (VIII).
N.B.2 : La conférence a été relue avec attention par M. Actis-Grosso et A. Orosco, qu’ils en soient ici remerciés.
N.B. 3 : les notes en bas de page ont été ajoutées par Laure-Hélène Péquet lors de la transcription.
Page 1sur 25 Conférence de Monsieur Actis-Grosso – Aristocratisme et décadence dans Le Guépard de Giuseppe Tomasi di Lampedusa
Aristocratisme et décadence
dans Le Guépard de Giuseppe Tomasi Di Lampedusa
1. Un chef d’oeuvre controversé :
Lors de la parution en cette année 2007 de la nouvelle traduction du Guépard (Il Gattopardo) de Giuseppe Tomasi di Lampedusa (première publication posthumeen langue italienne en 1958 par l’éditeur Feltrinelli) par les soins de Jean-Paul Manganaro à partir de l’édition italienne de référence de 1969 de Carlo Muscetta - devenue en 2002 la seule que la maison d’édition Feltrinelli ait réimprimée, et qui sert de texte original pour toutes les traductions qui existent aujourd’hui -, les réactions critiques de la presse ont constitué un florilège tour àtour positif et négatif. En guise d’introduction à notre analyse de l’oeuvre, qui ne fera pas l’économie le moment venu d’une étude comparative des deux traductions françaises existantes (Fanette Pézard en 1959 et l’actuelle de Jean-Paul Manganaro), observons comment a été accueillie la mouture contemporaine de l’oeuvre originale. Presse spécialisée et publications grand public s’en sont faitl’écho, proposant soit une sorte de résumé de l’ouvrage, contextualisant l’intrigue dans l’Histoire événementielle italienne du Risorgimento1 (1860-1870), résumé non dénué par moments de quelques indices interprétatifs dignes d’intérêt, soit une analyse souvent fine, voire inattendue, du contenu et du style du volume.
Ainsi, dans le cadre inévitable – nous sommes là devant un cas d’espèce – d’unecomparaison entre l’oeuvre écrite et l’adaptation cinématographique qu’en proposa Luchino Visconti sous le même titre en 1963, d’aucuns, à l’instar de Stéphane Denis, soulignent sous forme de paradoxe que « très peu de livres ont le privilège d’être inférieurs aux films qu’on en a tirés. C’est le cas du Guépard de Lampedusa ». Le considérant comme « une farce paysanne comme on les aimait en Sicile auXIXe siècle dans un genre hérité du XVIIe », il achève l’auteur par le coup de grâce impitoyable suivant : « les hommes du monde font de riches sujets mais de pauvres écrivains » (Le Figaro Magazine, 12.5.2007)
D’autres, reconnaissant que le film de Visconti avait fini par faire écran au roman de Lampedusa, louent l’excellente nouvelle traduction de Manganaro, arguant qu’elle en révèle...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le guepard
  • Le guépard
  • Le guepard
  • Guépard
  • le guepard
  • Le guépard
  • Les guepards
  • Le guépard

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !