Le guepard

893 mots 4 pages
Le Personnage de Tancredi

I UN PERSONNAGE AU CENTRE DE TOUTES LES ATTENTIONS

- Une relation privilégiée avec Don Fabrizio : Tancredi est très apprécié du Prince, qui le considère comme « son fils, le vrai ». Don Fabrizio place tous ses espoirs dans son neveu : « Tancredi avait devant lui, à son avis, un grand avenir ». Même si Tancredi se montre impertinent, comme dans la scène où il reproche à son oncle son aventure avec la paysanne Mariannina, celui-ci ne lui en tient pas rigueur. En effet le Prince admire son intelligence, son élégance, sa perspicacité. Tancredi a une conscience aigüe des événements qui agitent la Sicile en 1860, il en mesure les conséquences, et contrairement au Prince il réagit immédiatement. Le Prince ne comprend pas au début l’attitude de son neveu (« Un Falconeri doit être avec nous, pour le Roi ! »), mais progressivement il reconnaît le bien-fondé de l’action de Tancredi, et justifie même devant Maria Stella sa décision d’épouser Angelica. « Ce n'est pas un traître, il suit son temps, voilà tout, en politique comme dans sa vie privée. » En acceptant d’arranger cette union, Don Fabrizio sait qu’il condamne l’amour de Concetta pour son cousin : « Il aimait beaucoup sa fille ; mais il aimait encore plus Tancredi. »

- Tancredi et Concetta : Pourtant avant la rencontre avec Angelica, le mariage de Tancredi et Concetta semble évident. Concetta aime profondément son cousin, et Tancredi, sans avoir encore fait de proposition, a « des attentions, des regards, des mots couverts » qui confirme Concetta. Cependant, tout bascule lors de la scène du dîner à Donnafugata : Concetta est horrifiée de voir que Tancredi s’abaisse au même niveau de grossièreté qu’Angelica, qui ne respecte aucune des règles de la bonne conduite. Tancredi en effet passe du statut de « jeune homme comme il faut » à celui de « soudard brutal » : il raconte une anecdote où il explique qu’après avoir forcé la porte d’un couvent, lui et d’autres révolutionnaires

en relation

  • Le guepard
    611 mots | 3 pages
  • Le guepard
    2204 mots | 9 pages
  • Le guépard
    4908 mots | 20 pages
  • le guepard
    485 mots | 2 pages
  • Le guépard
    4541 mots | 19 pages
  • Le guépard
    1955 mots | 8 pages
  • Guépard
    989 mots | 4 pages
  • Le guépard
    18368 mots | 74 pages
  • Les guepards
    1227 mots | 5 pages
  • Le Guépard
    512 mots | 3 pages