Le Gueux

316 mots 2 pages
Explication de texte

Le Gueux, est une nouvelle de Guy de Maupassant, publiée en 1884. Elle est de genre réaliste. D’ailleurs, son auteur est connu pour ses nombreuses nouvelles réalistes voire,naturalistes. Ce récit raconte l’histoire d’un mendiant infirme qui va être repoussé par ces contemporains surement à cause de son handicap. L’auteur y révèle les comportements sociaux des citoyens deson temps, et dévoile leurs vices. Nous allons maintenant étudier l’incipit de cette nouvelle.

➢ Que nous apporte l’incipit dans ce texte ?

Nous verrons en première partie comment l’auteurmet en évidence les injustices de la société de son époque, et, en deuxième partie, nous étudierons la chronologie de cet incipit.

1. Tout d’abord, Maupassant veut nous faire remarquer quenombre de ses contemporains qui auraient un rôle à jouer dans la société, font en réalité le contraire de ce qu’ils sont censés faire. Par exemple, la mère de Nicolas Toussaint, surnommé Le Gueux, jetteson petit encore vivant, dans un fossé (« Enfant trouvé dans un fossé »), au lieu de se comporter en maman digne de ce nom. D’ailleurs à cette époque, les parents qui ne pouvaient pas assumer leurrôle, souvent par manque d’argent, déposaient le nourrisson devant l’église ou la Mairie du village. En opérant de la sorte, ils espéraient que le Maire ou le curé puisse prendre soin du bébé. Toutefois,dans ce récit, on remarquera que le curé qui a trouvé Nicolas (« enfant trouvé dans un fossé par le curé des Billettes »), ne va pas s’occuper de l’enfant comme il aurait dû le faire, et mettre de cefait en pratique la charité chrétienne; en effet ce représentant du clergé ne va lui donner ni une éducation, ni un enseignement religieux : « élevé par charité, étranger à toute instruction ».Ensuite, intervient le boulanger malveillant, qui va lui donner de l’alcool à la place du pain tout en connaissant les conséquences désastreuses qu’un tel breuvage aurait sur l’organisme d’un

en relation

  • le gueux
    1887 mots | 8 pages
  • Gueux
    681 mots | 3 pages
  • Le Gueux
    1886 mots | 8 pages
  • Les gueux
    263 mots | 2 pages
  • Claude Gueux
    464 mots | 2 pages
  • Claude Gueux
    1244 mots | 5 pages
  • Claude gueux
    1266 mots | 6 pages
  • Claude gueux
    780 mots | 4 pages
  • Claude gueux
    313 mots | 2 pages
  • Claude gueux
    287 mots | 2 pages