Le Horla

1159 mots 5 pages
Le Horla Abécédaire Fantastique Dans cette nouvelle de Guy de Maupassant, le genre fantastique est parfaitement illustré car on y lit des évènements étranges, impossibles dans la réalité. Jusqu’à la fin de l’histoire où le narrateur devient complètement fou à cause des étrangetés qui lui arrivent. On ne peut pas trancher entre la folie du personnage ou la réalité, entre une explication rationnelle ou surnaturelle. Cet homme qui raconte son histoire semble en effet fou quand il tend un piège à une créature invisible qu’il pense voir depuis plusieurs semaines et qu’il met feu à sa maison dans le but de détruire ce qui n’est peut-être que le fruit de son imagination. Il est également possible de croire au surnaturel quand les preuves se présentent, les plusieurs fois où il remplit le soir une carafe et la scelle. Le lendemain matin, l’eau n’est plus là mais la résistante fermeture reste intacte. Mais alors, le narrateur aurait-il vraiment rempli la carafe ?

Journal Le narrateur raconte dans un journal les phénomènes étranges qu’il vit. Il y reporte mot par mot les sensations qu’il a pu ressentir et les évènements dans les moindres détails. L’intérêt ici d’un journal est que l’on voit l’état d’esprit du personnage qui passe des journées heureuses et qui au fur et à mesure qu’il écrit se dégradent. Comment il passe d’un homme heureux à quelqu’un de terrorisé par l’invisible, qui redoute l’heure du coucher, qui est sans cesse plongé dans une paranoïa extrême. Le journal nous fait aussi ressentir les émotions de narrateur en même temps que lui, étant donné qu’il transcrit presque instantanément les évènements.

Angoisse L’angoisse habite progressivement le narrateur aussi bien que le lecteur : On se sent plongé dans l’ambiance angoissante de l’histoire. Se mettre à la place du personnage est assez facile car les situations sont simples et courantes, elles pourraient arriver à n’importe qui. Le fait que le narrateur n’arrive plus à dormir est un de

en relation

  • Le horla
    990 mots | 4 pages
  • Le horla
    711 mots | 3 pages
  • Le horla
    1155 mots | 5 pages
  • Le horla
    1527 mots | 7 pages
  • 'Horla
    1825 mots | 8 pages
  • le horla
    521 mots | 3 pages
  • Le horla
    715 mots | 3 pages
  • le horla
    341 mots | 2 pages
  • Le Horla
    1043 mots | 5 pages
  • Le HORLA
    1848 mots | 8 pages