Le horla

715 mots 3 pages
Timothé BÉLIVEAU BIENVENUE Transition groupe 6603

Le thème de la peur dans Le Horla Tir du recueil de nouvelle Le Horla et autres contes fantastiques De MAUPASSANT

Analyse littéraire présenté à Mme Catherine LADOUCEUR Écriture et Littérature Département de français

Cégep de Sherbrooke 9 avril 2010

Pour commencer, le personnage principal du conte fantastique « Le Horla » a peur d’être fou et de s’imaginer que le personnage du Horla qui le hante soit en faite, le pur fruit le fruit de son imagination. En premier lieu, la majorité des gens à qui il raconte son expérience ne le croit point. En effet ces ce qu’il raconte à la date du 19 juillet dans son journal personnel « Beaucoup de personnes à qui j’ai raconté cette aventure se sont moquées de moi. Je ne sais plus que penser. Le sage dit : Peut-être ? » En fessant un discours indirect libre le personnage principal veut nous démontrer son point de vue subjectif sur une réalité qui vit durant cette journée de juillet et qui lui fait penser qu’il est peut-être effectivement fou. Suite à cette pensée, le sentiment que tout cela est absurde ne fait qu’augmenter chez lui. En second lieu, en réfléchissant par lui-même l’interlocuteur se compare avec des gens qu’il a connu devenu fou et se rend compte qu’il les a peut-être bien rejoint, car ses symptômes s’apparentes au leurs « je suis perdu ! Quelqu’un possède mon âme et

en relation

  • 'Horla
    1825 mots | 8 pages
  • le horla
    521 mots | 3 pages
  • le horla
    341 mots | 2 pages
  • Le Horla
    1043 mots | 5 pages
  • Le horla
    1022 mots | 5 pages
  • Horla
    545 mots | 3 pages
  • Le horla
    761 mots | 4 pages
  • Le horla
    794 mots | 4 pages
  • Horla
    609 mots | 3 pages
  • Le horla
    255 mots | 2 pages