Le jeu de l’amour et du hasard, acte ii, scène 12 - marivaux

Pages: 7 (1660 mots) Publié le: 8 mai 2010
Le jeu de l’amour et du hasard, Acte II, scène 12 - Marivaux

Cette scène nous rapproche de la fin puisque Dorante révèle son identité.

L’aspect dramatique du texte

1 L’aspect dramatique

On notera que cette scène s’ouvre sur un monologue (réplique 1), alors que c’est un dialogue. On dira même une intervention angoissée de la part de Silvia « Ah que j’ai le cœurserré ». Le mot cœur renvoyant effectivement au secret de l’âme de Silvia. On pourra aussi noter que « serré » est la définition exacte de l’angoisse. On soulignera aussi à la réplique 1 « Je ne sais ce qui se mêle à l’embarras où je me trouve », le « je ne sais » exprime le désarroi et la détresse de Silvia et l’ignorance où elle se trouve des secrets de son amour. « Je ne sais pas » montrel’incompréhension où se trouve Silvia à l’égard d’elle-même. On soulignera que c’est le comble de la détresse que de ne pas comprendre au moment où l’on explore son intériorité. Le vocabulaire « embarras », « affligée », « défiée » traduit chez Silvia une extrême solitude. Une solitude face aux événements mais aussi face aux autres « défier », « je ne suis contente de personne ». Cette extrême solitude estrenforcée par l’occurrence de la première personne du singulier « j’ai le cœur serré », « je ne sais », « je me trouve », « je me défie », « je ne suis», « je ne le suis pas ».
On peut dire dans cette scène, que Silvia est seul contre tous. On ajoutera par ailleurs qu’elle est si seule, qu’elle semble vouloir sortir de la situation « cette aventure m’afflige », nous rappelle « le souvenir de toutceci me fera bien rire un jour » (Acte II, scène 9). Silvia à la réplique 1, ligne 2, trouve cette aventure affligeante, ce qui nous rappelle la sentence qu’elle avait prononcé dans la scène 9 «  le souvenir de tout ceci me fera bien rire un jour » et qui montre chez Silvia, son effort pour se distancer de la situation [Acte II, scène 9, « Faut que je parte ou que ma tête me tourne », montre qu’àchaque instant que les personnages sont dépassé par des situation qu’ils ne maîtrisent pas, cherchent à partir]. Le comble de la solitude chez Silvia est qu’elle n’est pas contente d’elle même « je ne le suis pas de moi-même ». Elle n’est maître ni de la situation, ni d’elle-même, ni des autres.
Une parole et un amour qu’on se refuse à dire. Réplique 12 « je n’ai pu me défendre de t’aimer »,le verbe « défendre sous-entend une idée de lutte, d’un combat de se défendre. Réplique 1 montre un climat de lutte chez Silvia. Le « je ne sais pas » de Silvia à la réplique 1, explicite à l’idée que la parole fait défaut, qu’un éclaircissement manque. C’est cette confusion qui crée son malaise. Ce « je ne sais pas » explique le « je ne suis contente », deux lignes plus loin.

2L’accélération du rythme dramatique

La scène commence par une longue réplique de quatre ligne, mais on observe que les réplique vont s’abréger et s’atténuer très rapidement. Les héros vont être pris dans le temps de l’urgence, de l’imminence. Réplique 4 « J’ai à te parler pour la dernière fois » (Dorante), cette obligation, cette nécessité du rapprochement est immédiatement contredite, placé sous lesigne de la séparation. Notons que cet scène révèlent un caractère de gravité dramatique mais cet aspect se trouve souligner par les acteurs eux-mêmes, Dorante : « Ah ! Lisette ».
L’instant, ici, le maintenant de la scène est désigné par Dorante comme l’instant défini.
Nous sommes placés sous le temps de l’urgence, de l’imminence comme le montre les périphrase « tu vas juger »(réplique 16), « tu vas voir » (réplique 6), « je vais dire » ‘réplique 6). On peut noter d’ailleurs que ces périphrases qui indiquent l’imminence sont complété par des verbes qui suggèrent l’idée de révélation « voir, dire, juger ». Réplique 8 « Me promets-tu le secret » (Dorante), réplique 18 « Personne ne vient-il ? » (Dorante).

3 Du secret à l’identité

Ces personnages...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le jeu de l'amour et du hasard, Marivaux, Acte 2, scène 12
  • Commentaire sur le jeu de l'amour et du hasard, de marivaux acte ii scène 9-10.
  • Lecture analytique scene 9 acte ii le jeu de l’amour et du hasard, marivaux
  • Acte ii scène 7, le jeu de l'amour et du hasard
  • Commentaire composé marivaux "le jeu de l'amour et du hasard" acte iii, scène 6
  • Marivaux, le jeu de l'amour et du hasard, acte i scène 7
  • Marivaux- le jeu de l'amour et du hasard (acte i, scène 1)
  • Le jeu de l'amour et du hasard, marivaux, acte i scène 1

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !