le jeu de l'amour et du hasard

Pages: 5 (1033 mots) Publié le: 9 janvier 2014
Acte II, scène 7

Notes

- «brutalités» : Grossièretés.
- «animal» : Le jugement de Silvia sur Arlequin rejoint donc celui de Dorante qui le traite de «butor».
- «du peu de convenance» : Du peu de convenance entre lui et moi.
- «ce procédé-là» : Cette façon d’agir.
- «Positivement» : Précisément. Expressément.
- «le futur» : Le fiancé, qui est le futur mari.
- «rebutant» : Déplaisant.- «sans prendre du temps» : Sans avoir besoin de prendre du temps.
- «Son valet» : Lisette touche ici le point sensible.
- «gâté l’esprit» : Faussé les idées.
- «vous avoir conté des histoires maladroites» : Façon détournée de dire : «vous avoir fait la cour» ; ici, «maladroites» est un euphémisme qui prend le sens de «déplacées».
- «imputer à ce garçon une répugnance» : Rendre ce garçonresponsable d’une répugnance.
- «fourbe» : Qui trompe ou agit mal en se cachant, en feignant l’honnêteté.
- Dans cette réplique, Silvia révèle l’intérêt qu’elle porte à Bourguignon-Dorante.
- «dès que» : Du moment que. Puisque.
- «Dès que je vous le défends» : Silvia est si indignée qu’elle éclate. Le «vous» est explétif : il ne fait que marquer à quel point elle est irritée par Lisette.
- «jene conçois rien» : Je ne comprends pas.
- «à la bonne heure» : C’est très bien ; c’est parfait ; tant mieux. L’expression marque ici l’assentiment, l’approbation d’une manière ironique, par antiphrase. À partir de ce moment, Lisette change d’attitude, parce que, du fait de l’aveu involontaire de sa maîtresse, elle a abouti à la conclusion que celle-ci n’est pas indifférente au valet qu’estBourguignon.
- «jusqu’aux larmes» : Ces larmes traduisent le débat intérieur, le désarroi dans lequel se trouve Silvia.
- «finesse» : Intention malicieuse.
- Dans sa réplique aux phrases précipitées, Silvia montre sa nervosité, déverse sur Lisette une colère qu’elle éprouve pour elle-même, son indignation allant croissant sans que rien ne puisse la calmer.

Commentaire

Silvia, comme Dorante l’afait avec son valet, vient donner l'ordre à sa femme de chambre d’éconduire son prétendant, trouvant qu’elle va trop loin avec celui qu’elle suppose le maître, lui rappelant qu’une femme de chambre est faite pour obéir. Après s’être contenue dans la scène 6, elle exprime ce qu'elle pense de son fiancé.
Lisette, de son côté, fait entendre à Silvia qu’elle-même va bien loin avec le valet, et serefuse à obéir. Elle se dit chargée de mission, rappelle en trois phrases ce que M. Orgon lui a dit dans la première scène de l'acte : réfréner les ardeurs d’Arlequin lui a été interdit. Elle laisse percer ses sentiments quand elle demande : «Mais, madame, le futur, qu’a-t-il donc de si désagéable, de si rebutant?»
La révélation que lui fait Lisette désarme complètement Silvia. Son troubleaugmente encore lorsque la soubrette lui fait remarquer qu'elle ne semble pas indifférente au charme de Bourguignon. Les remarques insistantes de Lisette, qui emploie des euphémismes pour parler de Dorante et de son comportement, contribuent en réalité à la blesser davantage, l’obligent à prendre conscience de ce qu’elle ne voulait pas voir. Elle aime Dorante, mais ne veut pas se l’avouer. Autretémoignage du pouvoir de I'amour : le désordre de ses impressions. Elle qui tenait des discours raisonnables ne sait plus où elle en est : «Qu'est-ce que cela veut dire? ... Où en sommes-nous?» Elle passe, d'une réplique à l'autre, de la colère à la mélancolie, de la pitié à la tendresse. Enfin du rire aux larmes. Et elle est piquée dans son amour-propre quand Lisette critique Bourguignon, conformément auplan de M. Orgon. Du même coup, en voulant se défendre, elle se trahit : d’où son irritation contre la soubrette, et sa nervosité croissante, «qui va jusqu’aux larmes». C’est, en fait, à elle-même qu’elle pose la question faite à Lisette : «Que se passe-t-il dans votre esprit?» Elle cherche à se défendre en attaquant. Plus elle veut cacher (et se cacher) ses sentiments, plus elle se trahit. La...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le jeu de l'amour et du hasard
  • Le jeu de l'amour et du hasard de marivaux
  • Le jeu de l'amour et du hasard
  • Le jeu de l'amour et du hasard
  • Le jeu de l'amour et du hasard
  • Le jeu de l'amour et du hasard
  • Le jeu de l'amour et du hasard
  • Marivaux le jeu de l'amour et du hasard

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !