Le jeunisme

Pages: 2 (261 mots) Publié le: 6 mars 2011
Le bistouri comme moyen d'intégration.

La chirurgie esthétique est maintenant utilisé comme méthode d'intégration sociale ; cela consiste à effacer à coupsde bistouris les traits raciaux ou ethnique pour se faire accepter dans un nouveau milieu. Ce phénomène est en plein essor chez les immigrés et les minoritésaux États-Unis. Sur 11 millions d'interventions réalisées chaque années, 3 millions concernent des patients Latino-Américains, Africains-Américains et orientaux.La plupart se justifie en exprimant leur désir «  d'effacer leurs empreintes ethnique. » Leurs modèles est le blanc occidentale, détenteur du pouvoiréconomique, social et politique. Ce qu'ils veulent, c'est être accepter, d'adapter plus facilement à un nouveau milieu.
Pour eux, «  l'identité psychologique imported'avantage que l'identité physique. »

Être jeune et le rester.

voilà ce que la société d'aujourd'hui fait ressortir. La vieillesse a en effet perdu sonaura. Avant, elle était signe de sagesse, de profondeur, d'expérience. Aujourd'hui elle est associée au manque, à la destruction; à la déchéance. Les «  vieux »sont expulser de la société, c'est pourquoi l'homme contemporain accepte mal l'idée de vieillir. Le paraître reste prédominant dans la société, d'où le faitqu'une personne n'accepte pas de vieillir de peur d'être poussé vers l'extérieur. Faire disparaître ses rides donne l'illusion qu'on est capable d'effacer lessignes révélateurs des années accumulées. Cette tendance tend à éloigner la venue de la mort, à exorciser la peur de l'exclusion . Le jeunisme s'installe en maître.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le jeunisme
  • Le jeunisme
  • Le jeunisme
  • Le jeunisme
  • Tpe sur le jeunisme
  • Tpe sur le jeunisme
  • Les dangers du jeunisme
  • l'evolution du jeunisme

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !