Le joueur d'échecs

848 mots 4 pages
Oeuvre littéraire: Le Joueur d'échecs

Bibliographie:
Zweig, Stefan. 1991. Le Joueur d'échecs. Paris: Librairie générale française, 125p.
Biographie de l'auteur:
Ne à Vienne en 1881, fils d'un industriel, Stefan Zweig a pu étudier en toute liberté l'histoire, les belles lettres et la philosophie. Grand humaniste, ami de Romain Rolland, d'Émile Verhaeren et de Sigmund Freud, il a exercé son talent dans tous les genres (traductions, poèmes, romans, pièces de théâtre) mais a surtout excellé dans l'art de la nouvelle (La Confusion des sentiments, Vingt-quatre heures de la vie d'une femme), essai et la biographie (Marie-Antoinette, Fouché, Magellan..,). Désespéré par la montée du nazisme, il fuit l'Autriche en 1934, se réfugie en Angleterre puis aux États-Unis. En 1942, il se suicide avec sa femme à Petrópolis, au Brésil.
Description de l'œuvre: Catégorie | Littérature grand public | Genre | Roman | Univers | Récit psychologique et d'avanture | Contexte de production | Œuvre issue du passé (vers la fin de la 2e Guerre Mondiale | Provenance de l'œuvre | Texte original en allemand |

Analyse:
Dans une analyse linéaire on pourrait retenir que Zweig développe son histoire dans une structure assez complexe puisque dès le début de la nouvelle on est plongé dans le premier récit de la vie du champion du monde d’échecs Mirko Czentovic et l’évolution de sa rapide carrière puis on bascule sur un nouveau personnage, le Docteur B. Pendant la longue explication de l’autrichien quant à son intérêt pour les échecs, le premier héros est un peu oublié, jusqu’à l’évocation de la pratique aussi monomaniaque des échecs du deuxième protagoniste principal de l’histoire. Le lien qui unit ces deux récits n’apparaît que tardivement dans l’intrigue, procédé qui permet à Zweig de conserver un suspense assez important sur une grande partie de sa nouvelle. Ici l’intérêt du récit est nourri de la curiosité du lecteur de percer le mystère de la réussite aux échecs de ces deux

en relation

  • Le joueur d'échec
    320 mots | 2 pages
  • Le joueur d'échec
    373 mots | 2 pages
  • Le joueur d'échec
    30456 mots | 122 pages
  • Le joueur d'échec
    1128 mots | 5 pages
  • Le joueur d'échec
    1121 mots | 5 pages
  • Le joueur d'échecs
    534 mots | 3 pages
  • Le joueur d'échec
    960 mots | 4 pages
  • Joueur d'echec
    10183 mots | 41 pages
  • Le joueur d'échec
    1007 mots | 5 pages
  • Le joueur d'echecs
    903 mots | 4 pages