Le judaisme

740 mots 3 pages
Le Judaïsme

Le judaïsme désigne la tradition et la culture religieuse des Juifs, c'est-à-dire des descendants des Hébreux israélites de Judée, et de ceux qui les ont rejoints par la conversion. Le judaïsme comporte des éléments religieux, mais ne s'y limite pas, contenant, outre son code de conduite, une législation, des rites, et des coutumes non spécifiquement religieuses.

Selon ses textes fondateurs, en particulier le Tanakh, la foi des anciens Israélites, et de leurs descendants, les Juifs, est basée sur une alliance contractée entre Dieu et Abraham et renouvelée avec Moïse. Le judaïsme est donc une religion abrahamique, fondée sur la Loi mosaïque, les écrits prophétiques et les autres Écrits, collectivement appelés Tanakh, Miqra ou Bible hébraïque.
Elle se fonde sur le culte du Dieu d'Abraham, Isaac et Jacob, YHWH, Elohim au Nom ineffable, Un, Unique, omniscient, omnipotent, juste, charitable, miséricordieux, transcendant, ayant créé le monde, et continuant de s'impliquer dans sa destinée, faisant irruption dans l'Histoire, ainsi qu'Il le démontre en faisant sortir les enfants d'Israël d'Égypte. Son culte était assuré par les cohanim et centré sur le Temple de Jérusalem, détruit par deux fois.

Le judaïsme est l'une des premières fois monothéistes connues, et l'une des plus anciennes traditions religieuses encore pratiquées de nos jours. Les valeurs et l'histoire du peuple Juif sont à la source de la fondation d'autres religions abrahamiques, comme le christianisme, l'islam et le bahaïsme. Il n'est toutefois pas à la base du samaritanisme, qui est une tradition concurrente.

Le monothéisme

Selon la tradition juive, le monothéisme fut la première croyance humaine, dévoyée par la génération des petits-fils d'Adam, et retrouvée par Abraham. Toutefois, les tenants de la critique biblique estiment voir dans le "second commandement" l'indication d'un hénothéisme primitif. Le monothéisme se serait développé en réaction aux Hellènes.

Le

en relation

  • Le judaisme
    456 mots | 2 pages
  • Le judaisme
    21466 mots | 86 pages
  • Le judaîsme
    5149 mots | 21 pages
  • Judaïsme
    396 mots | 2 pages
  • Le judaisme
    338 mots | 2 pages
  • Le judaisme
    345 mots | 2 pages
  • Le judaïsme
    742 mots | 3 pages
  • Judaïsme
    1237 mots | 5 pages
  • Le Judaïsme
    815 mots | 4 pages
  • Judaisme
    1166 mots | 5 pages