Le keynesianisme

5185 mots 21 pages
Keynésianisme
Le keynésianisme est une école de pensée économique fondée par l'économiste britannique John Maynard Keynes. Pour les keynésiens, les marchés laissés à eux-mêmes ne conduisent pas forcément à l'optimum économique. En outre, l'Etat a un rôle à jouer dans le domaine économique notamment dans le cadre de politique de relance. Toutefois l'importance de ce rôle varie avec les courants keynésiens et avec les traditions étatiques des différents pays. Les courants dominants actuels sont la synthèse néo-classique nommée aussi néo-keynésianisme et la nouvelle économie keynésienne. L'influence du post-

keynésianisme est plus limitée mais non négligeable dans certains pays, notamment en France.
Cette école se place en opposition radicale aux principaux courants actuels et veut conserver les aspects les plus contestataires et hétérodoxes du keynésianisme. Pour Alan Blinder1 le keynésianisme s'articule autour de six principaux traits dont trois concernent le fonctionnement de l'économie et trois les politiques économiques. Les trois principes sur le fonctionnement de l'économie sont : (1) la demande agrégée est erratique; (2) les inflexions de la demande ont une plus grande influence sur la production et l'emploi que sur les prix; (3) les prix et spécialement les salaires réagissent lentement au changement de l'offre et de la demande. A partir de là, les keynésiens avancent trois principes de politique économique : (1) le niveau usuel de l'emploi n'est pas idéal car il est sujet à la fois aux caprices de la demande et à des ajustements des prix trop lents, (2) d'où pour certains keynésiens la nécessité de politiques de stabilisation et (3), de façon encore moins unanime qu'au point précédent, les keynésiens préfèrent les politiques visant à soutenir l'emploi à celles visant à lutter contre l'inflation.
Sommaire
[masquer]

1 Les grands traits du keynésianisme

o

1.1 Demande effective et loi de Say

 

1.1.1 Demande effective et marché du travail

en relation

  • Le keynésianisme
    433 mots | 2 pages
  • Le keynésianisme
    3710 mots | 15 pages
  • kéynesianisme
    468 mots | 2 pages
  • Le keynesianisme
    3838 mots | 16 pages
  • Le keynésianisme
    298 mots | 2 pages
  • Keynésianisme.
    4924 mots | 20 pages
  • Le keynésianisme
    2942 mots | 12 pages
  • Le keynésianisme
    943 mots | 4 pages
  • Keynesianisme
    3654 mots | 15 pages
  • Le keynesianisme
    525 mots | 3 pages