Le lac

844 mots 4 pages
Le lac est un poème somptueusement bien écrit par Alphonse de Lamartine, un auteur de la poésie du début du 19e siècle. En 1817, il compose ce chef d’œuvre au lac du Bourget en attendant l’amour de sa vie, Julie Charles, qu’elle mourra quelque mois après le rendez-vous manqué. Grâce à l’angoisse d’un amour menacé, il le publie à Paris en 1820 sous forme d’élégie et ayant recours d’un courant romantique. Le poème nous permettra de démontrer que le poète sollicite la nature pour contrer les effets dévastateurs du temps et pérenniser les souvenirs d’un amour passé. Nous nous attarderons donc à l’obsession envers la nature elle-même, le rôle protecteur de celle-là ainsi qu’à l’empressement de garder ces souvenirs.

Avant tout, Lamartine écrivit le poème au bord d’un lac, ce qui va l’emmener à solliciter la nature conservatrice. Il s’adresse à elle tout au long du poème. On peut le remarquer grâce à l’apostrophe qui met en évidence l’interpellation à celui-ci, soit par exemple : «Ô lac!».(v.5) Ensuite, le déterminant possessif à la 2e personne vient refléter que le locuteur, avant tout, s’adresse au lac, puis ensuite l’environnement devient plus intime pour lui («tes ondes», «tes flots», «tes orages»). Cela résume que le poète est obsédé par ce thème.
Parallèlement, la nature est omniprésente pour Lamartine. Cela s’explique par la présence d’un champ lexical de la nature («rivage», «océan», «pierre», «orages»). Cela démontre plusieurs aspects de l’environnement que le poète utilise. Tout en continuant, il utilise le pronom personnel à la 2e personne du singulier pour mettre en évidence que la nature est partout, soit omniprésente («Tu la vis», Tu te brisais»). On aperçoit que l’environnement est en grande disponibilité pour jouer un rôle quelconque. À la lumière de ce qui a été dit, le poète remarque que la nature joue un rôle conservateur.

Par ailleurs, en découvrant que Julie Charles est décédée, Alphonse est pris d’un grand désarroi envers le temps

en relation

  • Le lac
    1147 mots | 5 pages
  • Le lac
    799 mots | 4 pages
  • Le lac
    273 mots | 2 pages
  • le lac
    1722 mots | 7 pages
  • Le lac
    1124 mots | 5 pages
  • Le Lac
    2589 mots | 11 pages
  • Le lac
    1287 mots | 6 pages
  • Le lac
    444 mots | 2 pages
  • le lac
    492 mots | 2 pages
  • Le lac
    774 mots | 4 pages