Le languge

Pages: 4 (970 mots) Publié le: 14 février 2012
Jean Racine : Bérénice (1670)
Le 17e siècle est « l’âge d’or » du théâtre en France. Corneille et Racine sont les plus
grands auteurs tragiques de cette époque. Afin de bien situer Racine dans soncontexte
littéraire et historique, nous vous conseillons de consulter DARCOS (ou BRUNEL) et
GOSSIP, en resserrant toujours davantage votre champ d’études : familiarisez-vous avec la
sociétéfrançaise du dix-septième siècle, survolez l’histoire du théâtre au cours du même
siècle (ce qui sera tout aussi utile pour votre étude de Molière), lisez une notice
biographique sur Racine et ensuite,concentrez-vous sur la pièce au programme. Nous
n’avons pas mis de texte cornélien au programme cette année, mais les règles du théâtre
classique et leur application par les deux dramaturgesressortiront d’autant plus clairement
si vous lisez au moins une pièce de Pierre Corneille. Il n’était pas question de “plagiat” au
dix-septième siècle au même sens qu’aujourd’hui : comme les classiquess’inspiraient des
Anciens, les mêmes sujets se retrouvaient sous leurs plumes. Votre lecture de Bérénice de
Racine et de Tite et Bérénice de Corneille vous renseignera davantage sur l’approche de
ces deuxdramaturges que ce que nous pourrions vous donner ici en guise d’introduction.
Si le théâtre cornélien est plus idéaliste (le dramaturge nous montre l’homme comme il
devrait être, selon le mot de LaBruyère, grand moraliste de la même époque), le théâtre
racinien est plus humain et, dans ce sens, plus moderne. Cela pourrait expliquer pourquoi
Racine s’inscrit encore aux répertoires de théâtre,tandis que les mises en scène de
Corneille deviennent en quelque sorte un “événement”. Paradoxalement, les pièces de
Racine se plient facilement aux règles de la tragédie classique. Dans Bérénice,Racine
traite un sujet cornélien (le triomphe du devoir sur l’amour), mais il le fait d’une manière tout
à fait “racinienne”.
Molière : Le Malade Imaginaire (1673)
Jean-Baptiste Poque lin,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !