Le laser mégajoule

5612 mots 23 pages
Introduction

Le laser mégajoule, plus simplement appelé LMJ, intervient majoritairement dans le cadre du programme de dissuasion militaire française.
Depuis le 29 janvier 1996, les armes nucléaires ne peuvent plus être testées « en situation » pour en vérifier la fiabilité. Ceci pourrait entrainer un manque de crédibilité du projet de dissuasion française. C’est la qu’intervient le laser mégajoule … En effet, grâce à lui, il est possible de « valider » les armes nucléaires par des calculs d’une précision quasi parfaite. Il permet de tester l’arme nucléaire, non pas dans sa globalité, mais sur des fragments de sa composition, pour au final pouvoir assurer sa fiabilité totale.
Enfin, le Laser Mégajoule pourrait aussi faire progresser la médecine en s’alliant notamment avec la protonthérapie ; technique utilisée dans le traitement des tumeurs cancéreuses.
Dans un premier temps nous ferons une description du fonctionnement du laser mégajoule, dans un second temps son application militaire et sa possible utilisation médicale, puis nous envisagerons les risques du laser mégajoule ainsi que ses contradicteurs.

1ere partie
Présentation générale du laser mégajoule

A. Histoire de sa création

Le laser mégajoule a été découvert en 1960 par Théodore Maiman. Puis en 1969, des chercheurs arrivent à focaliser le laser dans un plasma (premier neutron en fusion). Ainsi, avec l'arrêt des essais nucléaires, le Département des Application Militaire (DAM), du CEA (Commissariat à l'énergie Atomique et aux Énergies Alternatives) se charge de travailler sur la fusion nucléaire.

C'est pourquoi le projet du laser mégajoule est ouvert en 1995. Sa construction débutera en 2003, sur la commune du « Barp », prés de Bordeaux.

Création du laser mégajoule

Il devrait être totalement opérationnel en 2014, sur le Centre d'Etudes Scientifiques, et Technique d'Aquitaine (CESTA) concurrençant ainsi le NIF (National Ignition Facility) qui est implanté aux États-Unis.
Ce

en relation

  • Dossier tpe
    1488 mots | 6 pages
  • Fusion
    7640 mots | 31 pages
  • rien
    319 mots | 2 pages
  • Expose
    1308 mots | 6 pages
  • La fusion nucleaire
    1401 mots | 6 pages
  • Les sociétés aeronautiques dans le domaine aquitain
    1380 mots | 6 pages
  • le nucleaire
    4265 mots | 18 pages
  • Le nucléaire
    610 mots | 3 pages
  • nucleaire
    4581 mots | 19 pages
  • Fonctionnement du laser
    3397 mots | 14 pages