Le libertinage

418 mots 2 pages
Le Libertinage
Le terme libertin comporte deux acceptions principales :dans sa version d’origine, le libertin est celui qui remet en cause les dogmes établis, c’est un libre penseur (ou libertin d’esprit).Le sens qui prévaut de nos jours se réfère au libertin de mœurs, c’est-à-dire celui qui s’adonne aux plaisirs charnels, avec une liberté qui dépasse les limites de la morale conventionnelle. Le libertinage est un courant de pensée né au 17ème siècle en Italie, puis au 18ème en France.
Quelques auteurs se distinguent pour leurs œuvres libertines : -Choderlos de Laclos avec Les liaisons dangereuses ; romans épistolaires publié en 1782, ce roman met en scène la marquise de Mertreuil et le vicomte de Valmont. Ces deux personnages se jouent de la société privilégiée dans laquelle ils vivent, se livrant à la débauche. La marquise et le vicomte useront de multiples stratégies pour arriver à leurs fins. -Molière avec Dom juan ; comédie en cinq actes et en prose jouée pour la première fois en 1665 au Théâtre du Palais-Royal. Contrairement aux personnages de Laclos, Dom juan lui est libertin par amour des femmes, papillonnant de ville en ville à la recherche de conquête. Dom juan renie les dogmes moraux et religieux sans jamais se repentir.
Il y a d’autre œuvres comme Bel Ami de Guy de Maupassant ou la encore Bel Ami use de stratégie pour aller de conquête en conquête, les choisissant avec beaucoup de soin belle, intelligente et surtout pouvant lui assurer une place dans le monde journalistique puis politique.
Il y a aussi le Libertinage du retroussée de G.Donville auteur inconnu, ce roman fétichiste est une ode à l’amour lesbien.
Il loue avec délice toutes les fanfreluches luxueuses que portaient les femmes des années trente: jupons, combinaisons, gaines, pantalons, chemises, culottes fendues, jarretières, tout un amas flou de dessous précieux en linon, soie, batiste, satin, crêpe de Chine et

en relation

  • Le libertinage
    750 mots | 3 pages
  • Libertinage
    1042 mots | 5 pages
  • le libertinage
    458 mots | 2 pages
  • Libertinage
    409 mots | 2 pages
  • Libertinage
    341 mots | 2 pages
  • Libertinage
    742 mots | 3 pages
  • Le libertinage
    4105 mots | 17 pages
  • Le libertinage
    419 mots | 2 pages
  • Le Libertinage
    1058 mots | 5 pages
  • le libertinage
    328 mots | 2 pages