Le libraire

1386 mots 6 pages
es tabous moraux et sociaux étaient bien présent au Québec dans les années 60. L’esprit conformiste régnaient sur la population à cette époque. Le pouvoir exercé par le clergé sur cette génération était assez remarquable. Dans l’œuvre Le Libraire, (1960) l’auteur Gérard Béssette, a su présenter Hervé Jodoin, un Montréalais marginal aux idées controversées qui arrive à St-Joachin dans le but de se trouver un emploi. Il mènera une vie divisée entre son travail et la brasserie dans laquelle il passe toutes ses soirées. Étant donné la personnalité de Jodoin, il serait légitime de se poser la question suivante : pouvons-nous affirmer que Jodoin est totalement exclu de la société? En vérité, je ne le crois pas, d’abord parce que Jodoin propose, participe et est complice à certains égards aux Joachinois. Par contre, il est vrai qu’il ne se mêle pas vraiment aux autres, cependant s’il le fait c’est avec une certaine réserve. Alors, le mot totalement implique que Jodoin n’entretien aucun rapport avec autrui, ce qui s’avère extrême et sans aucun doute faux.

D’une part, il serait impensable de dire que Jodoin est totalement exclu de la société à tous les niveaux, car il propose, participe et est complice à ses heures aux habitudes des Joachinois. Effectivement, il propose à Rose, sa logeuse, de l’accompagner au cinéma, ce qu’elle accepte avec stupéfaction : « … j’avais vu un beau programme annoncé au cinéma Palace et je voulais l’y inviter…Elle me regarda bouche bée de surprise.» (p.77). Malgré son manque de sociabilité, Jodoin fait preuve d’initiative en proposant à Rose de l’accompagner. Également, son implication dans la vente des livres interdits dénote un dévouement de sa part : «Maintenant vous me montrez une collection de livres qui sont officiellement tabous ici. Vous voulez peut-être que je les vende? Je les vendrai…et vous pouvez compter sur ma discrétion…» (p.44). Il décide de garder le secret du capharnaüm, ce qui démontre sa complicité avec Léon

en relation

  • Le libraire
    1134 mots | 5 pages
  • Indifférence et liberté
    1161 mots | 5 pages
  • Français
    938 mots | 4 pages
  • Antholigie poésie
    840 mots | 4 pages
  • Le libraire
    944 mots | 4 pages
  • Librairie la galerie
    2504 mots | 11 pages
  • Le liban au xxeme siecle
    3116 mots | 13 pages
  • Récit fantastique
    721 mots | 3 pages
  • Le liban
    1331 mots | 6 pages
  • La librairie
    309 mots | 2 pages
  • le liban
    1386 mots | 6 pages
  • Le liban
    704 mots | 3 pages
  • Histoire d'un enfant
    893 mots | 4 pages
  • Dissertation
    703 mots | 3 pages
  • Le liban
    2427 mots | 10 pages