Le loup et l'agneau

631 mots 3 pages
Intro

La fable, forme de récit qui existe depuis l’Antiquité grecque et romaine, met en scène des animaux afin de dresser une satire sociale des hommes.« Le Loup et l’Agneau » de La Fontaine, auteur du XVIIe siècle, présente la mésaventure d’un agneau, proie d’un loup affamé et sans pitié. L’auteur, à travers cette fable, a voulu faire passer un message moraliste à ses lecteurs. Nous verrons l’art de ce conteur qui passe habilement son message, et l’image pessimiste de la société qu’il donne.

L’art du conteur

Cette fable est un apologue, ce qui est montré par la brièveté de la présentation des personnages, sa petite longueur ainsi que le message que son auteur veut faire passer aux hommes en les caricaturant en animaux. Les rimes sont variées.

La Fontaine ici place la morale au tout début de la fable, celle-ci est« La raison du plus fort est toujours la meilleure ».Cette phrase est au présent de vérité générale, avec l’adverbe « toujours », ce qui exprime la véracité de cette morale. Il la justifie ensuite dans son récit.

Il écrit un dialogue ayant lieu entre l’agneau et le loup. Chacun argumente son point de vue, le loup voulant tuer l’agneau qui, lui, contredit ses propos et a raison. Mais ce puissant animal reste sur sa position malgré le raisonnement juste de l’agneau qui devrait lui sauver la vie. Le conteur montre habilement la supériorité du loup sur l’agneau, qui finit par le dévorer malgré son raisonnement faux, contredit par l’agneau qui était innocent mais qui malgré ses arguments ne pouvait avoir le dernier mot.

Une image pessimiste de la société

A travers ses fables La Fontaine fait passer un message qui est une satire sociale de la société dans laquelle il vit. Chacune d’entre elles comporte une morale. Ici c’est « La raison du plus fort est toujours la meilleure ». L’auteur veut dire par là que la force et la supériorité ( de classe, de statut…) l’emportent sur le reste. Les plus faibles se font dominer par les plus

en relation

  • Le loup et l'agneau
    2383 mots | 10 pages
  • Le loup et l’agneau
    542 mots | 3 pages
  • Le loup et l'agneau
    650 mots | 3 pages
  • Le Loup et l'Agneau
    682 mots | 3 pages
  • le loup et l'agneau
    567 mots | 3 pages
  • Le loup et l'agneau
    420 mots | 2 pages
  • Le loup et l'agneau
    812 mots | 4 pages
  • Le loup et l'agneau
    2329 mots | 10 pages
  • Le loup et l'agneau
    2132 mots | 9 pages
  • Le loup et l'agneau
    2350 mots | 10 pages