Le lundi noir

2112 mots 9 pages
Le dégonflement brutal de la bulle de l'immobilier aux États-Unis, et principalement des subprimes, accompagné de difficultés de financement du capital-investissement, ont entraîné une crise bancaire et boursière autour du monde qui commence le vendredi 10 août 2007 avec des chutes de 2 à 3 % des places Européennes et Asiatiques et ont conduit les places boursières à fermer prématurément et les banques centrales a procéder à de massives injections de liquidités, en principe temporaires1, dans le système bancaire et financier. Les places asiatiques plongent de 7 à 8 % le mercredi 15 août 2007 2. Le lundi 21 janvier 2008, c'est le CAC 40, indice phare de la Bourse de Paris, qui chute de 6,83 % .

Ce krach avait été anticipé dès février 2007 sur le marché des options à la suite des avertissements du président de la Réserve fédérale américaine, Alan Greenspan3. Les prix de l'immobilier américain, sur douze mois, n'ont alors reculé que de 3 %, mais cette baisse va ensuite s'amplifier à partir de l'été 2007. Entre temps, le CAC 40 poursuit sa progression et dépasse le seuil de 6.100 points en mai 2007, avant de commencer une longue descente.

Le lundi 15 septembre 2008, l'annonce de la banqueroute de la banque d'affaires américaine, Lehman Brothers fait chuter toutes les places financières du monde. À Paris le CAC 40 perd 3,8 % mais se reprend les jours qui suivent. La faillite d'AIG, leader mondial de l'assurance, est annoncée le 15 septembre aussi, mais quelques jours plus tard, il est sauvé de la faillite par la Reserve Fédérale Américaine.

Le lundi 29 septembre 2008 le plan Paulson, un plan de sauvetage de 700 milliards de dollars est rejeté par le congrès américain, ce qui provoque de très fortes chutes dans les places financières américaines et européennes (Wall Street ferme avec une baisse de 7 %, le Dow Jones perd 777.68 points, le Cac 40 perd 5 %). Mais le marché remonte ensuite, en anticipant l'adoption du Plan Paulson adopté avec plusieurs amendements

en relation

  • Caviar pen - etude de cas
    1948 mots | 8 pages
  • economie
    776 mots | 4 pages
  • tmp_27107 climbie bernard dadie
    1359 mots | 6 pages
  • L'actualité
    559 mots | 3 pages
  • Marketing mauboussin caviar pen
    1475 mots | 6 pages
  • Ligne 7
    2772 mots | 12 pages
  • Lundi
    520 mots | 3 pages
  • Projet d'action educatif bpjeps
    4147 mots | 17 pages
  • La science maçonnique
    425 mots | 2 pages
  • ,vbnk,hgjhgkjhkjhkjhkjhjkh
    2864 mots | 12 pages