Le mal arthur rimbaud

Pages: 5 (1127 mots) Publié le: 20 juin 2012
Durant le dix-neuvième siècle, époque qui se situe entre la Révolution française et la Première Guerre mondiale, plusieurs courants littéraires ont été utilisés tels que le symbolisme, le réalisme et le romantisme. Verlaine et Baudelaire ont écrit plusieurs poèmes durant cette époque. Par contre, pour cette analyse le poème Le mal écrit par Arthur Rimbaud sera étudié. Née à Charleville en 1954,Rimbaud s’illustre dès son plus jeune âge par ses succès scolaires. À l’âge de 17 ans il rencontre Paul Verlaine et il lui fait parvenir ses poèmes, c’est à ce moment que débuta sa carrière de poète. Le poème analysé raconte la guerre entre deux patries. Ce texte débutera par un court résumé du texte, ensuite il y aura l’explication du poème strophe par strophe. Pour terminer, les deux thèmesprincipaux du texte qui sont la guerre et la nature seront abordés et expliqués.

Le poème Le mal, raconte l’histoire de deux patries au combat qui perdent des hommes sous les yeux de leur roi qui les guettes de près. Durant cette bataille, il y eut beaucoup de morts, le roi gagnant fut fier d’avoir sorti vainceur. Par contre, il se rend compte de toute la tristesse créée quand il revoit les femmeset mères qui pleurent la mort de leurs hommes.

Dans la première strophe, on fait référence à deux patries différentes qui combattent l’une contre l’autre. Dès le premier vers, Rimbaud met l’accent sur «les crachats rouges». Le mot «crachats», qui est très vulgaire, avec la couleur rouge qui signifie le mal et le sang, donne le ton au texte en démontrant, dès le début, qu’il y a mort d’homme.Il amplifie la mort en rajoutant au vers suivant «sifflent tout le jour par l’infini du ciel bleu», ce qui signifie que toute la journée des hommes meurt. De plus, ces hommes crachant du sang, probablement car, leur corps ont été transpercé par des épées. Par la suite, il fait référence aux deux patries, les séparent de deux couleurs, les écarlates et les verts. De plus, dans ce vers il y a unerépétition de la lettre «r». L’assonance du «r» est très dure, cela montre la dureté du combat. Ensuite le vers se termine par le mot «raille» qui veut dire se moquer. Ce vers veux probablement dire qu’il se moque de ses combattants et que tout ce qu’il veut c’est la victoire. Pour terminer, l’auteur dit : «croulent les bataillons en masse dans le feu». Le feu étant rouge, Rimbaud a voulu faireréférence à tous ces morts baignant dans leur sang ou brulé par le feu. Durant cette strophe, Arthur Rimbaud fait constamment des liens entre la guerre via la mort en plus de faire des liens sur la nature. De plus, il utilise des contrastes de couleur pour bien faire comprendre les détails.

Par la suite, la deuxième strophe débute par «tandis qu’une folie épouvantable broie» faisant référence à tousces hommes morts en si peu de temps et se continue par «et fait de cent milliers d’hommes un tas fumant». Un tas fumant faisant référence à un tas de cendre qui continue de brûler. Ceci peut porter à croire qu’il y a eu un énorme feu qui a brûlé tous ces hommes d’un coup, ensuite : «Pauvres morts! Dans l’été, dans l’herbe, dans ta joie», l’auteur fait encore des liens entre la mort et la nature. Deplus, l’auteur rajoute «Nature! Ô toi qui fis ces hommes saintement!...» La référence des mots «dans ta joie», et du dernier vers, peuvent vouloir dire qu’il fait référence à dieu quand il utilise le mot « nature ». De plus, Rimbaud fini son dernier vers par trois petits point comme s’il posait une question à dieu, pourquoi a-t-il fait autant de morts?

Par la suite, dans la troisième strophe,l’auteur commence par «Il est à un Dieu», faisant encore une fois référence à Dieu. Rajoutant «qui rit aux nappes d’amassées», voulant possiblement dire que le roi est fier d’avoir remporté cette bataille. Pour la suite, il fait référence à des autels qui, dans l’antiquité, étaient une table de pierre sur un tertre de gazon à l’usage des sacrifices offerts aux dieux. Les mots «à l’encens,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire Le Mal, Arthur Rimbaud
  • Commentaire "le mal", arthur rimbaud
  • "La mal" arthur rimbaud, analyse
  • Le mal, arthur rimbaud
  • Le mal Arthur Rimbaud
  • Le mal arthur rimbaud
  • Axe du commentaire du mal de Arthur rimbaud
  • Arthur rimbaud "le mal" lecture analytique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !