Le mal, arthur rimbaud

Pages: 5 (1220 mots) Publié le: 17 mars 2013
Le Mal, Les Cahiers de Douai, Arthur Rimbaud

Extrait de poésie en 1870. Le Mal est un sonnet classique composé de deux parties : deux quatrains et deux tercets.
Alexandrin
Rimes croisées dans les quatrains, rimes embrassées dans les tercets.
Jean Nicolas Arthur Rimbaud est un poète français, né le 20 octobre 1854 à Charleville et mort le 10 novembre 1891 à Marseille.
ArthurRimbaud écrit ses premiers poèmes à quinze ans. Lui, pour qui le poète doit être « voyant » et qui proclame qu'il faut « être absolument moderne », renonce subitement à l’écriture à l'âge de vingt ans.
Ses idées marginales, anti-bourgeoises et libertaires le poussent à choisir une vie aventureuse, dont des aventures qui l’amènent jusqu’au Yémen et en Éthiopie, où il devient négociant, voireexplorateur. De cette seconde vie, ses écritures consistent en près de cent quatre-vingts lettres et quelques descriptions géographiques.
Bien que brève, la densité de son œuvre poétique fait d'Arthur Rimbaud une des figures considérables de la littérature française.

Arthur Rimbaud est un poète révolté. Il a été élevé dans la religion catholique avec sa mère. Etant forcé à aller à la messe ledimanche, il pose un regard critique sur la Bourgeoisie.
La guerre éclate en 1870 et il dit que c'est le mal. Il accuse les hommes politiques d'être responsables de la mort des hommes et complices de la religion.

Poème
Le Mal
Tandis que les crachats rouges de la mitrailleSifflent tout le jour par l'infini du ciel bleu ;Qu'écarlates ou verts, près du Roi qui les raille,Croulent les bataillons enmasse dans le feu ;Tandis qu'une folie épouvantable broieEt fait de cent milliers d'hommes un tas fumant ;- Pauvres morts ! dans l'été, dans l'herbe, dans ta joie,Nature ! ô toi qui fis ces hommes saintement !… –Il est un Dieu qui rit aux nappes damasséesDes autels, à l'encens, aux grands calices d'or ;Qui dans le bercement des hosannah s'endort,Et se réveille, quand des mères, ramasséesDansl'angoisse, et pleurant sous leur vieux bonnet noir,Lui donnent un gros sou lié dans leur mouchoir !
Rimbaud, Poésie, 1870

Problématique: Pourquoi la religion est complice de la guerre ?

PlanI)- Peinture et dénonciation de la guerreII)- La satire de dieu et de la religionIII)- La nature

I) Peinture et dénonciation de la guerre1. Une guerre atroce

Ce poème peint l'horreur et la boucherie de laguerre. Il la dénonce sur un ton virulent. Il y a une juxtaposition de deux termes antithétique qui provoque la dévalorisation de la valeur de l'héroïsme.
Rimbaud la décrit ici dans le 2ème quatrain (v.1 à 6.)
Dès le (v.1), la métaphore "les crachats rouges" donne le ton du poème.
Pour insister sur un mot en poésie, on le place soit au début, soit à l'hémistiche ou soit à la fin du vers.
D'oùl'importance de la place de "crachat". Un mot aux sonorités dures, terme très vulgaire, qui évoque le désagréable, le dérangement et le réalisme.
"Crachat rouge" évoque le sang, opposition entre le ciel bleu…, l'or, le vert.
. Le mal a la couleur du feu, du sang, et de la haine. Nous avons un enjambement entre le vers 1 et 2 qui met en valeur le sifflement. Pour évoquer la vision et l'ouïe avecdes sensations visuelles et auditives. Donc la trajectoire du crachat du canon.
Le rouge du vers 1 est repris par écarlate (v.3).

Allitération en - "r", "crachat, raille, croulent"
- "f", "infinie, fumant"
- "sse", "masse, damassées, ramassées"

2. Dévalorisation des Hommes

Rimbaud décrit le champ de bataille vue du ciel dans les 6 premiers vers.
Les couleurs -> enécarlate les troupes françaises et en vert les troupes prussiennes. Une fois recouverts d'un uniforme, ils deviennent des pions et perdent toute individualité car c'est une masse. V.6 "fait des hommes un tas fumant". Transformation terrible des hommes en un tas fumant. En fait, des hommes transformés dans un tas calciné soit des cendre donc la mort.
Le verbe "faire" est utilisé à contre-emploi, il...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire Le Mal, Arthur Rimbaud
  • Le mal arthur rimbaud
  • Commentaire "le mal", arthur rimbaud
  • "La mal" arthur rimbaud, analyse
  • Le mal Arthur Rimbaud
  • Le mal arthur rimbaud
  • Axe du commentaire du mal de Arthur rimbaud
  • Arthur rimbaud "le mal" lecture analytique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !