Le mal

Pages: 2 (488 mots) Publié le: 23 février 2011
pour l'oeuvre de Rousseau :(j'espère ne pas avoir fait trop de fautes xD)
-On réussit toujours quand on ne veut que bien faire.
-La paix de l'âme consiste dans le mépris de tout ce qui peut latroubler
-l'homme qui fait le plus cas de la vie est celui qui sait le moins en jouir et celui qui aspire le plus avidement au bonheur est toujours le plus misérable
-Il faut commencer par apprendre àresister pour savoir quand on peut céder sans crime
-Le doute sur les choses qu'ils nous importe de connaitre est un etat trop violant pour l'esprit humain....il aime mieux se tromper que ne riencroire.
-Apercevoir c'est sentir ; comparer, c'est juger: juger et sentir ne sont pas la même chose
-Ma règle de livrer a un sentiment plus qu'à la raison est confirmée par la raison même.
-Il n'y apoint de veritable action sans volonté
.-La volonté n'est connue par ses actes , non par sa nature.
-Je ne suis pas libre de ne pas vouloir mon propre bien , je ne suis pas libre de vouloir monmal,mais ma liberté consiste en cela même que je ne puis vouloir que ce qui m'est convenable , ou que j'estime tel , sans rien d'etrange à moi me determine .
-La supême jouissance est dans le contentementde soi-même, c'est pour mériter ce contentement que nous sommes placés sur la terre et doués de la liberté, que nous sommes tentés pas les passions et retenus par la conscience.
-C'est l'abus de nosfacultés qui nous rend malheureux et méchants.
-La mort est le remède aux maux que vous faites; la nature a voulu que vous ne souffrissiez pour toujours.
-Si nous nous contentions d'être ce que noussommes, nous n'aurions point à deplorer notre sort; mais pour chercher un bien-être imaginaire, nous nus donnons milles maux réels .
-Il est donc au fond des âmes un principe inné de justice et devertu, sur lequel, malgré nos propres maximes, nous jugeons nos actions et celles d'autrui comme bonnes ou mauvaises, et c'est à ce principe que je donne le nom de conscience .
-Ces sentiments ,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le mal
  • Le mal
  • Le mal
  • Le mal
  • Le mal
  • Le mal
  • Le mal
  • Le mal

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !