Le management interculturel

Pages: 17 (4184 mots) Publié le: 1 octobre 2013
« Si je devais à nouveau faire face au défi de l’intégration européenne, je commencerais probablement par la culture »

Jean Monnet, le fondateur de la Communauté Européenne

2.1 Les échanges commerciaux bilatéraux

Le volume d’échanges commerciaux entre la Suède et la France est depuis les dix dernières années en moyen de 9, 3 milliards d’euros (CCSF, 2010). Ce chiffre est égalementréparti entre les exportations et les importations. En 2007, la Suède était le 13ème client et le 14ème fournisseur de la France, réciproquement, la France était le 8ème client et le 7ème fournisseur de la Suède (CCSF, 2010). Les secteurs dominants dans les échanges sont ceux de l’automobile, de l’industrie pharmaceutique et de la sidérurgie.

Les investissements industriels croisés franco-suédois sontimportants avec un grand nombre d’alliances stratégiques qui se traduisent en des acquisitions et des fusions d’entreprises (CCSF, 2010). Parmi les échanges commerciaux les plus significatifs sont le rachat de Vin & Sprit par Pernod Ricard en 2008, l’alliance stratégique de Renault Trucks et Volvo et celle entre Dunkerque et AstraZeneca.

Ensuite une part significative des échanges correspond àdes transferts intra groupes (CCSF, 2010).

2.2 Pourquoi les alliances stratégiques ?

L’élément principal qui pousse les entreprises à recourir aux alliances internationales est la concurrence sévère dans le monde d’affaires globalisé (Fadhel Adnen, date non marquée). L’internationalisation des firmes est devenue une condition vitale pour rester compétitif sur certains marchés (Meier, 2004,p 65). Les alliances internationales sont un moyen d’atteindre une taille qui permet aux entreprises de faire face à la rivalité sur le marché et d’assurer le développement de leurs activités.

En se fusionnant les entreprises envisagent de réaliser des objectifs économiques tels que l’acquisition de nouveaux marchés et l’amélioration des marges bénéficiaires. Elles peuvent également profiterd’objectifs immatériels tels que l’amélioration des savoirs technologique et ou organisationnel (Fadhel Adnen, date non marquée). Cependant, afin de réussir, les alliances doivent être stables au sein de leur organisation, chose qui dépend entièrement de l’adhésion du personnel quant à la coopération. La réussite d’une alliance internationale repose alors sur le facteur humain.

Toutefois, lesentreprises ne s’intéressent souvent qu’aux aspects économiques et négligent le côté humain de l’alliance avec sa principale composante qui est essentiellement culturelle (Fadhel Adnen, date non marquée). Dans les relations d’affaires internationales, des cultures nationales souvent très loin l’une de l’autre sont confrontées. Cela risque de provoquer des incompréhensions et des tensions entreparties, le délaissement de cet aspect peut menacer la stabilité et par la suite aventurer toutes les options stratégiques (Fadhel Adnen, date non marquée). Afin de pouvoir créer une véritable alliance internationale, il est donc nécessaire de comprendre les différences culturelles nationales et de les gérer à un stade précoce.

3.2 Les quatre dimensions culturelles de la théorie d’Hofstede

Dansles années 1980, le psychologue néerlandais, Geert Hofstede, a développé une théorie quant à la différenciation culturelle nationale dans l’entreprise internationale. Il a élaboré ses résultats en étudiant un grand échantillon de données sur les valeurs de citoyens de cinquante pays sur cinq continents, tous travaillaient dans des filiales locales chez IBM, grande firme multinationale (Hofstede,1994, p.30). Hofstede a identifié des points communs dans le comportement et les valeurs des groupes nationaux. A partir de son observation, il a distingué quatre dimensions bipolaires où les cultures nationales diffèrent sur le lieu de travail. Il a modelé ces quatre dimensions autour des catégories de problèmes les plus fréquents qui s’évoquent dans la coopération internationale. Dans le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Management interculturel
  • Management interculturel
  • Management interculturelle
  • management interculturel
  • Management interculturel
  • Management interculturel
  • Management interculturel
  • Management interculturel

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !