Le mandat

951 mots 4 pages
Chronique : Le Mandat, de Sembène Ousmane - Bonaberi.com
Chronique : Le Mandat, de Sembène Ousmane
(02/04/2006)

http://www.bonaberi.com/article.php?aid=2110

Effigie satirique socio-économique de l’Afrique contemporaine, Le Mandat, du réalisateur sénégalais Sembène Ousmane, a été écrit durant les années post-indépendances.
Par Albertine M.

Effigie satirique socio-économique de l’Afrique contemporaine en général et de la société sénégalaise en particulier, Le Mandat, du cinéaste sénégalais Sembène Ousmane, a été écrit durant les années post-indépendances à savoir, en 1968. Plus qu’un simple récit traditionnel teinté d’exotisme et d’africanismes, ce roman dépeint avec probité et réalisme, mais aussi avec humour et bonhomie, la dureté de la vie en Afrique ainsi que la bassesse et la misère morale et matérielle de tout un peuple en mal être, désaxé, sybarite et seul face à son destin. Sembène Ousmane Profondément embourbé dans une léthargie dont il ne peut commodément se départir faute de moyens et de concrètes réalisations, et ainsi confiné dans un environnement des plus hostiles, ce peuple, issu d’un quartier populaire de Dakar, ne vit que de ragots, de vices et de roublardises. En effet, dans une société où la « culture » de l’oisiveté, celle de l’assistanat et celle du cynisme ont la primauté sur l’esprit d’entreprise, esprit libérateur et salvateur, il est difficile pour bien des gens, à l’instar d’Ibrahima Dieng, de s’en sortir et de se réaliser.

Polygame et père de famille nombreuse, Ibrahima Dieng mène comme tout sénégalais de son époque et de son rang, une dure et triste vie aux côtés de ses deux épouses, Mety et Aram. Au chômage depuis un an et victime des effets pervers engendrés par l’indépendance, celui-ci a appris à ses dépends et avec le temps, à accepter sa condition matérielle. Néanmoins, sa vie bascule le jour où il reçoit de la part de son neveu nouvellement arrivé en France, un providentiel mandat d’une valeur de 25.000 FCFA. Dès lors, la

en relation

  • Le mandat
    3426 mots | 14 pages
  • Le mandat
    4035 mots | 17 pages
  • Le mandat
    5554 mots | 23 pages
  • Le mandat
    6094 mots | 25 pages
  • Le mandat
    338 mots | 2 pages
  • Le mandat
    2349 mots | 10 pages
  • Le mandat
    490 mots | 2 pages
  • Le mandat
    598 mots | 3 pages
  • Le mandat
    6358 mots | 26 pages
  • Mandat
    571 mots | 3 pages