Le marché monétaire et le prix des actifs

3367 mots 14 pages
Le marché monétaire et le prix des actifs

Au cours des siècles derniers, les économies ont connus irrégulièrement des bulles des prix d’actifs, c’est-à-dire une hausse importante des cours par rapport à leur valeur habituelle, jusqu’à l’effondrement des prix. Généralement, l’éclatement d’une bulle a des conséquences plus ou moins importantes sur la stabilité économique d’un pays. Les banques centrales, acteur essentiel sur le marché monétaire, doivent réfléchir à ce problème, qui peut aller jusqu’à nuire de façon importante aux performances d’un pays. C’est une question contemporaine, en effet, on assiste en 2002-2006 au gonflement de la bulle immobilière aux Etats-Unis encouragée par des possibilités de crédit, mais très vite les ménages ayant eu recours à ces crédits ne peuvent plus rembourser leurs emprunts. Les organismes de prêts hypothécaires à risque sont les premiers touchés par l’augmentation rapide des non remboursements des prêts .Les banques se méfient les unes des autres et ne se prêtent plus d’argent qu’avec une grande prudence. Et cela va en s’accentuant .Les craintes des marchés s’étendent alors à toutes les opérations de crédit. La valeur des actions s’effondre. Et cela va jusqu’à une multiplication importante de faillites des banques dans le monde entier, ainsi les Etats doivent racheter les banques pour éviter l’effondrement de tout le système bancaire. Cette situation extrême est la conséquence de l’éclatement de la bulle internet et de la bulle immobilière. Ainsi l’accroissement important du prix des actifs peut avoir des conséquences extrêmement néfastes sur l’ensemble de l’économie. Ainsi, on peut se demander quelle doit être la réaction de la politique monétaire, mise en place par la banque centrale pour réguler ce fléau.
Le marché monétaire fait partie du marché des capitaux, c’est le marché des capitaux à court terme. Plus précisément, le marché monétaire permet aux institutions financières de se financer à court terme (généralement

en relation

  • economie monetaire et financiere
    10012 mots | 41 pages
  • Paradoxe de credibilité dans le cadre de la politique monetaire
    18187 mots | 73 pages
  • Crise économique
    4968 mots | 20 pages
  • La monnaie et ses mécanismes
    6063 mots | 25 pages
  • Financial market
    4897 mots | 20 pages
  • Cour
    4067 mots | 17 pages
  • la demande de monnaie
    4768 mots | 20 pages
  • L'approche conceptuelle de la monnaie
    2800 mots | 12 pages
  • Monnaie
    22222 mots | 89 pages
  • Economie générale CM1 S3
    6069 mots | 25 pages