Le mensonge les limites et avantages

294 mots 2 pages
Le mensonge est universel. En effet, que l’on soit adulte, enfant, vieux, jeune, africain ou européen, tout le monde a déjà menti dans sa vie. Pour un bien ou pour un mal le mensonge est commun à tout le monde. Dans ce corpus, les auteurs Brice Parain, Gilbert Maurey, Violaine de Montclos, Molière ou encore Martin Veyron, nous explique à leur façon le mensonge et les raisons du mensonge.
Tout d’abord nous étudierons les avantages et les limites du mensonge du mensonges et pour finir la manipulation par le mensonge. Le mensonge est la dissimulation de la vérité. Cela peut avoir des avantages mais aussi des limites.
En effet, le mensonge peut servir à cacher un secret de famille ou une nouvelle qui pourrait blesser une personne. Comme Gilbert Maurey dans son interview cela peut des fois protéger une personne. Par exemple, un enfant adopté n’est souvent pas au courant de son adoption avant l’âge adulte. Ses parents adoptifs le protègent en lui mentant sur l’identité de ses géniteurs. Le mensonge peut aussi éviter le conflit entre deux personnes. La vérité est cachée pour permettre une bonne entente entre les deux personnes. Le mensonge touche toutes les catégories. Un enfant ment comme un adulte peut mentir. Le mensonge n’aura pas le même impact mais cela reste une modification ou une dissimulation de la vérité. Un enfant qui ment test pour voir ou cela peut le mener. L’homme ment des petits comme nous l’explique Gilbert Maurey « L’apprentissage du mensonge est spontané dés l’instant où ils ont la parole ». Le mensonge peut sortir l’Homme d’une situation ou la vérité ne lui aurait pas servi. En effet, un mensonge peut être serviable par exemple

en relation

  • Mill, la regle et son usage
    8019 mots | 33 pages
  • Terminale es + préparation sciences po
    2309 mots | 10 pages
  • Est-il naturel de rechercher le bonheur?
    1584 mots | 7 pages
  • Dissertation faut-il avoir peur de la science ?
    838 mots | 4 pages
  • L'utilitarisme de john stuart mill
    1010 mots | 5 pages
  • Élève
    1496 mots | 6 pages
  • le mansonge
    612 mots | 3 pages
  • Peut-on mentir ?
    688 mots | 3 pages
  • Dissert.grat
    1754 mots | 8 pages
  • Le mensonge
    1202 mots | 5 pages