le metier de sociologue

Pages: 16 (3956 mots) Publié le: 13 janvier 2014
Le métier de sociologue
Pierre Bourdieu, J.-C. Chamboredon, J.-C. Passeron, 1968
Fiche de lecture réalisée par Lucie Moreau (ENS-LSH)
Voir aussi les fiches sur Le sens pratique et "Comprendre" (in La misère du monde)...
[la fiche au format Word]

 
L’ouvrage est constitué du propos des auteurs à l’appui de nombreux textes épistémologiques et théoriques relevant à la fois des sciences dela nature et des sciences sociales, les auteurs s’expliquent sur ce choix dans une remarque introductive à l’utilisation des textes : ceux-ci justifient leur emploi par leur croyance en un acquis épistémologique au delà des divergences théoriques et  par le fait que la sociologie est une science comme les autres, ce qui permet l’application de textes issus des sciences de la nature à leur propos.L’ouvrage vise à « mettre la pratique sociologique à la question », et constitue une réflexion sur le rapport aux techniques de la sociologie.
L’enjeu de cet objectif réside dans l’urgence et la nécessité pour les sociologues de s’accorder sur  « les principes élémentaires (…) pour sortir de l’anarchie conceptuelle à laquelle les condamne leur indifférence pour la réflexion épistémologique ».L’ouvrage a donc pour ambition de mettre à jour les principes qui font de la sociologie une science et de donner par la même au chercheur les moyens d’assumer lui-même la surveillance de son travail scientifique, afin d’assurer une réelle portée heuristique. Le propos se situe donc en deçà des divergences théoriques pour tenter de définir un accord épistémologique en sociologie.
La référence àDurkheim est dans cette perspective explicite, « une situation de commencement étant favorable à l’explicitation de principes », l’ouvrage veut de situer dans la continuité du projet durkheimien de construction de la discipline, en aidant à la définition du « système d’habitudes intellectuelles » d’après l’expression de Comte, propre au métier de sociologue. La référence à Durkheim est donc plus qu’unesimple révérence : les auteurs s’approprient de nombreux textes de Durkheim comme appui de leur propos.
Leur propos est construit en 3 parties qui définissent la démarche unitaire sociologique en présentant  les 3 actes épistémologiques principaux en sociologie :
1)      la rupture : le fait est conquis contre l’illusion du savoir immédiat
2)      la construction de l’objet : les formes de ladémission empiriste
3)      le rationalisme appliqué : le fait est conquis, construit, constaté ( l’épreuve des faits).
Introduction : Epistémologie et méthodologie
      - exposition de la démarche : «  La méthode n’est pas susceptible d’être étudiée séparément des recherches où elle est employée » A.Comte  Cours de philosophie positive (1830) .Les auteurs s’inscrivent dans ce refus dedissocier méthode et pratique :le propos est né de l’expérience de la recherche et de ses difficultés quotidiennes, il vise à « soumettre les opérations de la pratique sociologique à la polémique de la raison épistémologique » en ne négligeant aucun outil conceptuel et technique afin de fournir un instrument privilégié de vigilance épistémologique au sociologue, c’est-à-dire un moyen de contrôle et devalidation du caractère scientifique de leurs travaux.
Une telle réflexion épistémologique permet en effet de mettre à jour d’une part la « logique de l’erreur » d’après G.Bachelard, c’est-à-dire de connaître l’erreur et les mécanismes qui l’engendrent pour mieux la surmonter, et d’autre part d’analyser les conditions sociales dans lesquelles sont produites les oeuvres sociologiques. La logique del’erreur et la sociologie de la connaissance constituent ainsi 2 instruments privilégiés de vigilance épistémologique.
Il s’agit donc d’exposer les principes d’une pratique professionnelle et d’inculquer simultanément un certain rapport à cette pratique.
-rapport entre l’épistémologie des sciences de l’homme et le la nature :
reproche d’une vision caricaturale de l’épistémologie des...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Duvignaud : objet et métier du sociologue
  • Sociologue
  • Sociologue
  • Sociologue
  • Sociologue
  • sociologue
  • Sociologue
  • Sociologue

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !