Le meurtre au théâtre

344 mots 2 pages
Dissertation de Français

Introduction Depuis l’Antiquité, selon la Poétique d’Aristote, le théâtre provient du dithyrambe, un chant en l’honneur du dieu Dionysos. Depuis ses débuts, le théâtre est conçue pour être jouée sur scène mais la lecture théâtrale est d’abord destinée à un public lecteur qui à une ouverture psychologique sur la naissance de ce genre littéraire qui instruit, diverti, distrait et cultive les lecteurs. La représentation des pièces de théâtre permettent aux spectateurs de réagir par rapport aux éléments déclencheurs de l’intrigue, au dénouement… La violence reflète une certaine fascination chez le spectateur qui suscite un envoûtement éphémère par les répliques et les gestes qu’impose le dramaturge à ses personnages.
Comment la représentation de la violence au théâtre provoque une fascination chez le spectateur et comment la violence peut être assimilée à des fins plus profondes ?

Développement D’une part, la comédie comme la tragédie sont des registres qui peuvent comporter la captiver le spectateur. Le dramaturge utilise la violence pour dénoncer ou affronter un ou plusieurs éléments déclencheurs du conflit et exprimer les sentiments puissants comme la haine en dérivé de l’amour. En effet, Corneille invoque un confit familial dans Horace. Ce personnage éponyme tue sa propre sœur qui n’est pas en accord avec son acte et pleure la mort de son mari défunt assassiné par Horace qui obéissait au désir de Rome en excluant les sentiments que le meurtre pourrait procurer à Camille. Elle exprime son désespoir et sa douleur à son frère « Voir ses maisons en cendre, et tes lauriers en poudre », qui est plus occupé à vouloir la convaincre à célébrer sa victoire, selon les Romains. La succession du registre burlesque laisse à la Grande Comédie tend à fournir une fascination par le comique de geste comme la représenté Molière dans Les Fourberies de Scapin lorsque Scapin bat Géronte. Ces gestes provoquent le rire au sein du public qui y trouve

en relation

  • Theatre Representation
    4240 mots | 17 pages
  • Disertation Antonin Artaud
    1299 mots | 6 pages
  • Shakespeare hamlet
    868 mots | 4 pages
  • commentaire de texte Lorenzaccio Acte IV scène 9
    1214 mots | 5 pages
  • Lorenzacio, acte 4 scène 9
    7386 mots | 30 pages
  • le théatre
    792 mots | 4 pages
  • Cours sur roberto zucco de koltes
    4256 mots | 18 pages
  • dissert
    1408 mots | 6 pages
  • Britannicus
    975 mots | 4 pages
  • Les bonnes_commentaire cérémonie
    1243 mots | 5 pages