Le micro crédit

Pages: 22 (5488 mots) Publié le: 27 novembre 2010
LE MICROCREDIT
INTRODUCTION
C’est un classique : les banques ferment leur porte à ceux qui sont en situation précaire, même quand il s’agit de se réinsérer en créant son entreprise ou sa propre activité . c’est pourquoi certains organismes (banques, etc..) ou associations comme l’ADIE soutiennent ces personnes en difficulté de réinsertion en leur accordant des prêts de dvpt jusqu’à ce queleur activité soit viable et qu’ils puissent accèder enfin au réseau bancaire traditionnel.
Quelques chiffres :La banque mondiale a recensé 10000 institutions de microfinance dans 85pays, au service de 130millions de personne pour un encours de 30milliards d’euro.
La micro-finance est devenue un outil clef dans le combat contre la pauvreté et représente pour les femmes et les hommes ayant defaibles revenus, la possibilité de jouer un rôle actif dans leur propre économie et d’améliorer leur reconnaissance sociale.
I/ LE FONCTIONNEMENT DU MICROCREDIT
A / caractéristiques
Effectivement, le microcrédit qui est un des volets de la microfinance, qui consiste en l’attribution de prêt à faible montant pour des entrepreneurs ou des artisans qui n’ont pas accès àdes prêts classiques. Ce type de développement s’inscrit exactement dans l’objectif de l’ONU qui est de réduire de moitié la pauvreté d’ici 2015.
Le principe de tout crédit est son remboursement. Or, les établissements bancaires traditionnels ne prêtent pas aux pauvres de peur qu’ils ne soient pas en mesure d’honorer leurs échéances. L’accès au crédit leur est par conséquent refusé, fauted’apporter les garanties suffisantes à l’obtention d’un prêt.
Ces microcrédits permettent de distribuer des petits prêts aux pauvres pour des projets d’auto-emplois, qui génèrent des revenus leur permettant de se prendre en charge, eux et leur famille, ils ont pour particularité et cause de leur réussite le fait que ce soit des prêts collectifs. Ils acquièrent ainsi le contrôle de leur avenir ets’éloignent par la même occasion du seuil de pauvreté. Ces programmes visent à transformer des victimes en acteurs économiques voir politiques actifs avec des services qui leurs sont adaptés, cela crée donc une dynamique et ils ne sont plus des bénéficiaires passifs d’une aide sociale telle que les dons.
Les montants de ces micro-crédits ne sont pas très élevés au niveau de la somme prêtée. Ils sont destinésà de petits projets productifs. Le montant moyen d’un prêt auprès de la Grameen Bank est d’environ 60 euros. Cette somme, qui à première vue semble modique, a été nécessaire et suffisante à de nombreuses personnes pauvres du Bengladesh pour pouvoir débuter ou développer une activité génératrice de revenu.
L’investissement de base nécessaire en Europe est bien évidemment supérieur en raison desdifférences de niveau de vie avec les pays du Sud. Cela n’empêche pas de multiples organismes de micro-financement d’exister. A ce niveau, il faut citer le travail de l’Association pour le Droit à l’Initiative Economique (ADIE) ( dont on parlera plus en détails dans la 3è-me partie) qui octroit des « prêts solidaires » plafonnés à 5000 euros, ainsi qu'à des prêts de montant progressif, démarrant à1000 euros, accordés aux personnes qui mènent déjà une activité génératrice de revenu.
Une telle démarche constituerait dans les pays industrialisés une voie d’insertion et une alternative dynamique à l’aide sociale.
L’approche de proximité résulte également du regroupement des emprunteurs au sein d’un petit groupe de quelques personnes. Cela permet de créer un lien de solidarité entre lesmembres du groupe Ce système repose sur l’existence d’un fort tissu social préexistant dans certaines catégories de la population.
Le micro-crédit peut se faire sous forme de prêts collectifs à des groupes solidaires. Le défaut de remboursement par un des membres du groupe compromet l’accès futur du groupe au crédit. La pression du groupe incite les membres à rembourser ponctuellement et à...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Micro crédit
  • Micro crédit
  • micro crédit
  • Micro-crédit
  • Le micro crédit
  • Micro crédit
  • Micro-credit
  • Micro credit

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !